Abaissement de l’auto, hellaflush et assurance auto

Porsche modifiée québec

 

Présenté par Promutuel Assurance

Maintenant bien implantée au Québec, la passion pour la modification des voitures demeure encore un sujet sensible auprès des autorités policières, de la SAAQ et, évidemment, des assureurs. Selon les dires de certaines communautés Web, la police durcit même le ton et n’hésite plus à donner des contraventions, voire saisir les véhicules ou les faire remorquer. Dans les contraventions les plus courantes, on remarque plusieurs cas liés à la suspension, particulièrement à la tendance du hellaflush.

Pour ce qui est de votre assurance automobile, il est non seulement important de respecter les règles, mais aussi d’avertir votre assureur. Les améliorations apportées à votre véhicule peuvent avoir un effet, tant sur la valeur de ce dernier que sur le risque de vol ou d’accident qu’il représente. Avant de faire ces modifications, nous vous recommandons de vous informer auprès de votre assureur auto au sujet de l’impact de celles-ci sur votre prime.

Abaisser votre auto, ce qui est permis 

La SAAQ permet l’abaissement des véhicules, l’une des pratiques les plus communes, sous certaines conditions :

  • Installer des jantes d’un diamètre supérieur, pourvu que le diamètre externe des pneus soit comparable au diamètre d’origine.
  • Installer un ensemble de ressorts plus courts que celui d’origine.
  • Remplacer les amortisseurs d’origine par des amortisseurs de performance.

 

Ce qui n’est toutefois pas permis :

  • Utiliser des ressorts coupés, chauffés ou dont les spires sont attachées.
  • Remplacer la suspension par une suspension trop rigide ou ayant un débattement insuffisant.
  • Abaisser le véhicule à un point tel que les pneus touchent à un composant du véhicule ou qu’une partie de la carrosserie ou du châssis touche la chaussée en situation normale de conduite.
  • Ne pas respecter les recommandations du fabricant quant au réglage de l’alignement.
  • Installer des pneus sur des jantes dont la largeur n’est pas recommandée par le fabricant.
  • Installer des pneus non conçus pour la route, des pneus qui dépassent les ailes du véhicule ou des pneus dont le diamètre dépasse celui autorisé.

 

Vous le devinerez, les adeptes du hellaflush  ne respectent généralement pas la réglementation de la SAAQ. C’est pourquoi cette dernière ainsi que les forces policières se préoccupent plus de ce type de modification, très facile à repérer. À titre d’exemple, sachez qu’il en coûte de 200 $ à 300$ pour une infraction en lien avec l’utilisation de ressorts coupés, chauffés ou attachés.