AMC AMX 1968-70

Pour partager :

La voiture mystère de la dernière édition était une AMC AMX, une voiture sportive à deux places dérivée de la Javelin. La Javelin était la rivale des Mustang/Cougar, Camaro/Firebird et autres Challenger/Barracuda qui formaient le groupe des voitures sportives américaines à quatre places.

De son côté, la AMX se voulait être plutôt une rivale de la Corvette vendue à un prix défiant toute compétition, soit 25% moins cher que sa rivale de Bowling Green.

Lancée simultanément avec sa grande soeur, la AMX était la première voiture américaine à deux places depuis la Thunderbird de 1957. La seule autre voiture américaine à deux places était la Corvette, puisque la T-Bird avait gagné une banquette arrière depuis longtemps. Pour mousser le lancement, AMC engagea Craig Breedlove (détenteur du record de vitesse au sol) pour conduire des AMX spécialement préparées en vue d’établir des records de vitesse pour une voiture de série. Aussi, un mannequin du magazine Playboy se vit offrir une AMX de couleur rose, un autre coup de marketing pour le lancement.

La mécanique était fort conventionnelle, au contraire de celle de la Corvette. La AMX utilisait des moteurs V8 à carburateur, (290, 343, 360 ou 390 po.cu.) associés à une boite manuelle à quatre rapports ou une automatique à trois rapports. Le châssis faisait appel à un essieu rigide à l’arrière suspendu par des ressorts à lames, alors que la suspension avant était indépendante avec ressorts hélicoïdaux. Un tandem disques/tambours avec assistance assurait le freinage alors que la direction était par boitier de recirculation de billes, assistée hydrauliquement.

Malgré ce manque d’originalité, la AMX était rapide et des versions spéciales Super Stock destinées aux courses d’accélération ont même été produites et vendues « tel quel », sans garantie.

Si la version d’origine abattait le quart de mile en 14 secondes, la version Super Stock le faisait en moins de 11 secondes. La surprime à l’achat représentait 60% de plus que le prix de base.

Dès 1970, après seulement deux années-modèle, la AMX reçut des retouches à la face avant. Cette voiture de 1970 est désormais considérée comme la dernière vraie AMX, puisque le nom a été réutilisé plusieurs fois sur différents modèles réguliers de AMC : Javelin,  Hornet, Spirit.

La production totale de la vraie AMX atteignit seulement 19 000 exemplaires en trois ans, les modèles 1970 étant les plus rares. Les valeurs actuelles oscillent autour des 30 000$ US.


Le Blog Auto

Pour partager :

One thought on “AMC AMX 1968-70

  • 9 janvier 2010 à 0 h 07 min
    Permalink

    je suis a refaire une amx 1968 390elle est dans la famille depuis 1974 je crois

    je suis a refaire le hood elle est presque original

    j ai besoin quelque morceaux si vous savez aux quebec ou il y a j apprecirais d avoirl adresse

    merci a l aVANCE

    LOUIS

Les commentaires sont fermés.