AMG fête ses 45 ans

Pour partager :

AMG, le préparateur officiel de Mercedes-Benz, fête ses 45 ans de travaux cette année. Cette collaboration est connue de tout le monde, mais connaissez-vous réellement l’histoire d’AMG ? Pour marquer le coup, une photo présentant les modèles actuels et futurs a été dévoilée. On peut remarquer huit modèles bâchés, mais quels sont-ils ?

AMG fête ses 45 ans - Le Blog Auto.ca

Si AMG est connu aujourd’hui, c’est pour sa capacité à transformer un véhicule de promenade en un véritable bolide. Fondé en 1967 par Hans Werner Aufrecht et Erhard Melcher, le préparateur a mis plusieurs années avant d’officialiser sa collaboration, désormais mythique, avec le constructeur à l’étoile. Les lettres AMG viennent de ses créateurs, avec A pour Aufrecht, M pour Melcher et G pour Grossapach, la ville natale de Hans Werner Aufrecht. À l’époque, ces messieurs étaient ingénieurs chez Mercedes-Benz.

C’est en 1971 qu’on commence à parler d’eux, avec leur première victoire au 24h de Spa Francorchamps. Le véhicule en question était une Mercedes-Benz 300 SEL dotée d’un moteur de 6,8 litres d’une puissance de 428 chevaux, capable d’atteindre une vitesse maximale supérieure à 260 km/h. Cette victoire et notamment ce véhicule entraînent le début du succès et les premières commandes passées par une clientèle huppée. C’est seulement quelques années plus tard qu’AMG propose les premiers kits aérodynamiques pour les véhicules Mercedes-Benz.

En 1988, Mercedes-Benz et AMG engagent des véhicules dans le championnat allemand de voitures de tourisme et raflent pas moins de 6 victoires. À cette époque, il n’y a encore aucune collaboration officielle entre les deux parts, et c’est seulement en 1990 que le premier accord commercial est signé. Le résultat nous donne la première Mercedes-Benz AMG, qui est une Classe C 36, dotée d’un moteur à 6 cylindres en ligne de 3,6 litres de 280 chevaux.

Entre 1990 et 2005, année durant laquelle AMG devient une filiale à part entière du constructeur allemand, le préparateur a évolué doucement, en commençant par investir dans ses locaux à Affalterbach. Les résultats se font ressentir avec des ventes en hausse, pour atteindre la barre des 20 000 unités vendues par année en 2004. Le marché principal d’AMG se situe aux États-Unis, et non pas dans son pays local, l’Allemagne.

Mercedes-Benz 300 SEL 6.8 1971 - Le Blog Auto.ca

Pour la première fois de son histoire en 2009, AMG construit son premier véhicule seul et nous dévoile la SLS AMG. Elle n’est pas sans rappeler la Mercedes-Benz 300 SL des années 1950, notamment ses portes papillon, et elle embarque un moteur puissant, un V8 de 6,2 litres, développant la puissance de 571 chevaux et couplé à une boîte automatique à 7 rapports à double embrayage. Alors que l’entreprise ne comptait que 40 employés en 1973, c’est aujourd’hui plus de 1 000 personnes qui travaillent chez AMG.

Après avoir vu un peu d’histoire, intéressons-nous au futur du préparateur allemand, avec de gros projets et de belles ambitions.

Dans le cadre des 45 ans du préparateur, Ola Källenius, le CEO actuel de Mercedes-AMG GmbH a déclaré : “Nous avons décidé d’étendre notre gamme de 22 modèles disponibles sur le marché actuellement, à environ 30 modèles dans le futur. Nous avons pour objectif d’augmenter nos parts de marché dans le monde, de 20 000 unités vendues actuellement, à 30 000 dans 5 ans, durant notre 50e anniversaire. Par ailleurs, on vise à asseoir notre position de leader dans ce segment exclusif.” Ce plan sur 5 ans se nomme “AMG Performance 50”, et on parle également de passer de 270 concessions à 350 d’ici 2017. Plusieurs modèles devraient donc voir le jour, on parle de huit nouveaux véhicules, que l’on peut “remarquer” sous des bâches sur la fameuse photo de famille.

Les Mercedes-Benz GL 63 AMG et SLS AMG GT ont déjà été officialisées , tandis que le préparateur allemand a confirmé la production en série de la SLS E-Cell, qui sera construite selon un nombre limité d’exemplaires. Une rivale à la Porsche 911 serait en préparation, et se nommerait SLC, et un défi écologique va devoir être relevé : descendre la moyenne d’émissions de CO2 des véhicules AMG à 200 g/km. Pour cela, il va falloir principalement penser à réduire le poids des véhicules, en utilisant d’autres matériaux plus légers.

On apprend également que la Classe S et la Classe CL prendront une place beaucoup plus importante chez AMG, avec des gammes élargies. Pour le moment, on compte seulement deux modèles pour chacune de ses classes : S63 AMG / S65 AMG et CL 63 AMG / CL 65 AMG. La tradition du “One man, One engine” va être continué, c’est-à-dire que chaque moteur chez AMG est monté par un seul et même homme, et cela de A à Z. Les moteurs V12 ne vont pas disparaître, mais devraient être beaucoup moins gourmands qu’auparavant niveau consommation de carburant. Pour finir, les plates-formes de transmission intégrale vont être renforcées et la nouvelle A45 AMG sera un véhicule à 4 roues motrices.

Comme vous pouvez le voir sur la photo de famille AMG, 8 modèles sont cachés, mais nous connaissons déjà leurs noms, et...il n’y a pas réellement de surprise. La Mercedes-Benz A45 AMG devrait être la première à être commercialisée, se basant sur la toute nouvelle Classe A. Elle va être alimentée par un moteur turbo à 4 cylindres de 2,0 litres d’une puissance supérieure à 300 chevaux et on parle d’une commercialisation début 2013. Une B45 AMG est également attendu, mais étant donné qu’il s’agit plus d’un véhicule familial, la puissance sera moindre par rapport à l'A45.

Mercedes-Benz SLS AMG GT 2013 - Le Blog Auto.ca

La Mercedes-Benz CLA, considérée comme le modèle berline de la Classe A, va recevoir également le traitement AMG et se nommera CLA 45 AMG. Ce modèle sera réservé principalement au marché nord-américain. Nous aurons le droit au GLK 45 AMG, qui devrait embarquer le même moteur que l’A45 AMG, puis la E63 AMG redessinée, qui sera encore plus puissante que son prédécesseur. La nouvelle S65 AMG va également faire son apparition et la SLS AMG Black Series devrait être alimentée par un puissant V8 de plus de 600 chevaux. Pour terminer avec les nouveautés, une CLS 63 AMG Shooting Break va voir le jour, mais très peu d’informations ont été données sur ce véhicule. On se doute qu’il s’agira d’un imposant véhicule sportif, motorisé par un moteur à la hauteur de son statut.

Pour ses 45 ans de travaux, AMG nous offre de très belles perspectives d’avenir et devrait faire rêver un grand nombre de fans. Il ne reste plus qu’à observer cette belle évolution, et à leur souhaiter de réaliser tous leurs objectifs faisant partie du plan “AMG Performance 50”.

Brian Oudart - Le Blog Auto.ca

Pour partager :