Aston Martin Rapide 2011

Pour partager :

Du temps s'est écoulé depuis janvier 2006 et la présentation au Salon de Detroit du concept Rapide. A l'époque, le constructeur anglais avait été le premier à dévoiler sa vision du coupé quatre places de luxe. Bientôt Porsche (Panamera) et Lamborghini (Estoque) lui emboiteraient le pas, cette dernière restant toutefois à l'état de projet... du moins jusqu'à nouvel ordre. Après plus de 3 ans et demi d'impatience, le modèle de série débarque enfin. Et comme le concept en son temps, il s'avère en tout point remarquable sur le plan stylistique, tirant notamment son inspiration à l'avant de la voiture de James Bond, la DBS. Ainsi, le Salon de Francfort a permis de découvrir des ailes de cygne. Avec ce système d'ouverture légèrement en hauteur, l'accès à l'habitacle se trouve plus aisé.

Mécaniquement, c'est sur la base de la DB9 que la Rapide est construite. Un châssis qui pour l'occasion a été rallongé et renforcé : avec 5,01 m de long, 2,14 m de large et 1,36 m de haut, l'Aston Martin offre une personnalité incomparable, bien plus percutante que celle de la Panamera. Évidemment, cette supériorité esthétique devrait à coup sûr se payer au niveau de l'habitabilité, comme du coffre (301 litres contre 445 pour la Porsche). Pourtant, cette malle arrière est optimisée au centimètre près grâce a un ensemble de bagages réalisés sur-mesure. Les places arrière bénéficient par ailleurs de buses tête haute de chauffage et de climatisation. A noter aussi que les deux occupants installés à l'arrière sont assis plus haut que ceux de devant afin de mieux voir la route. L’accès au coffre se fait par le hayon ou bien par l’habitacle équipé d’une trappe. Une fois les sièges arrière rabattus, le volume total du coffre passe à 750 litres.

Comme de coutume chez Aston Martin, l'habitacle bénéficie d'un traitement de très haut niveau, raffiné sans forcément verser dans la grandiloquence. Le cuir pleine fleur et l'aluminium sont naturellement de sortie, tout comme un système audio BeoSound qui annonce pas moins de 1000 W.

Mais c'est évidemment sous le capot que se trouve le cœur de la belle anglaise. Fidèle là encore à la tradition "made in Coventry", le coupé 4 places hérite d'un V12 6,0 litres de 470 ch, pour un couple de 442 pi-lb. Couplé à une boîte automatique à 6 rapports avec commandes au volant, il permet à la Rapide de justifier son patronyme avec une vitesse maximal de 303 km/h. En revanche, les 1950 kg de la caisse viennent confirmer une vocation plus GT que sportive exclusive, comme en atteste également l'exercice du 0 à 100 km/h, abattu en 5,3 secondes : très bon mais pas exceptionnel. Reste à savoir à quel tarif cette Aston Martin Rapide sera facturée. Gageons que la barre symbolique des 200 000 euros (350 000$) sera allègrement franchie.

Trouver une Aston Martin à vendre sur autoExpert.ca.

Le Blog Auto • Aston-Martin Co.

Pour partager :