Attention aux trains

Accidents passages à niveau

Ils sont tellement dans notre quotidien qu’on finit par ne plus y porter attention. Pourtant, si vous les croisez, vos chances de survivre sont pratiquement nulles. Je parle bien sûr des trains, autant ceux qui transportent des marchandises que ceux qui transportent des passagers. En tant que mécanicien de locomotive pour une compagnie privée (le conducteur, si vous préférez), je peux vous dire que conduire une locomotive est un stress permanent.

Plusieurs accidents impliquant une locomotive et un véhicule routier ont défrayé l’actualité dans les dernières semaines. En 2011, 169 collisions à des passages à niveau à travers le Canada ont provoqué 25 décès et 21 blessés graves. Le conducteur d’un véhicule routier a 40 fois plus de chances de mourir dans une collision avec un train que lors d’un impact avec un autre véhicule routier. Il faut dire qu’une locomotive seule peut peser autour de 110 tonnes, souvent plus. Votre voiture fait probablement osciller la balance à moins d’une tonne et demie. Le risque de décès est très évident.

Au Canada, il y a 37 000 passages à niveau. Bien sûr, ils ne peuvent pas tous être protégés avec des barrières. Les compagnies de chemin de fer ne peuvent pas éliminer les risques complètement, vous avez votre rôle à jouer. Et pourtant, 50% des collisions se produisent à des passages protégés par des barrières, des feux clignotants et des cloches.

Combien de fois avez-vous pensé passer entre les barrières parce que vous croyez que le train ne va pas vite et que vous êtes pressé? Lorsque les barrières se baissent et que les feux se mettent à clignoter, le train met environ 20 secondes avant d’atteindre le passage à niveau. Si vous êtes vraiment très pressé et que vous franchissez les barrières, sachez qu’un train de marchandises moyen roulant à 100 km/h aura besoin de deux kilomètres pour s’arrêter, lui donnant assez de temps pour littéralement broyer votre voiture. Un train de passagers qui atteint parfois 160 km/h prendra la même distance pour s’arrêter. Êtes-vous vraiment si pressé qu’il vous faut mettre votre vie en danger?

Il y a donc quelques recommandations que je peux vous faire. Ne contournez jamais les barrières, car c’est illégal et peut être mortel. N’essayez jamais d’arriver à un passage à niveau avant le train. Même si c’est un match nul, vous perdez. Ne traversez jamais un passage à niveau si vous ne pouvez le traverser complètement. Le train prend d’ailleurs un mètre de plus de chaque côté de la voie ferrée. Attendez-vous toujours à l’arrivée d’un train, car ceux-ci n’ont pas d’horaire fixe. Finalement, attention aux illusions d’optique. Le train que vous voyez est toujours plus près et roule plus vite que vous ne le pensez.

Le personnel destiné aux déplacements des trains est formé afin de circuler de façon sécuritaire. Toutefois, si vous ne collaborez pas, il est probable qu’il y ait un accident… et vous ne gagnerez ni temps ni argent. Vous y perdrez la vie!

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>