Baisse de popularité du diesel en Europe

Pour partager :

Au cours des six premiers mois de l'année, la part de marché occupée par les véhicules à moteur diesel en Europe de l'Ouest est passée à 46 %. Ce pourcentage s'établissait à près de 53 % au cours de la même période de 2008; qui plus est, à la fin de 2007, cette part de marché atteignait presque les 54 %.

Il semble que les programmes incitatifs et les programmes de mise à la casse des vieux véhicules polluants soient en grande partie responsables de cet état de fait. Les consommateurs achètent plus petit et plus économique, et leur choix se porte sur des microvoitures et des sous-compactes; alors, pas question de mettre de 3000 à 4000 $ de plus pour une mécanique diesel.

Il ne faut pas oublier non plus que les véhicules à motorisation hybride commencent à représenter une option intéressante en matière d'économe de carburant et de production de gaz à effet de serre.

Pour partager :