Bilan routier 2014 et diminution des frais de la SAAQ

Pour partager :

bilan routier

Dans son Bilan routier 2014, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) souligne une tendance à la baisse du nombre d’accidents, une diminution de 14,1 % des décès, une baisse de 8,7 % des blessés graves, comparativement à 2013, et le plus bas taux de mortalité sur la route jamais affiché au Québec Il est intéressant de noter que cette tendance positive se confirme pour une septième année consécutive. En espérant qu’elle se poursuive, nous vous présentons d’autres faits saillants dévoilés dans ce bilan.

Changement positif chez les jeunes

On remarque un progrès en ce qui concerne les jeunes et leur conduite sur la route. Le bilan de la SAAQ confirme en effet une baisse du nombre de décès et de blessés chez les 15 à 24 ans. Le nombre de décès est passé de 122 à 66 dans les cinq dernières années, ce qui est une nette progression pour ce groupe d’âge. La SAAQ souligne que ce groupe d’âge, représentant 10 % des permis de conduire en 2013, était impliqué dans 21 % des accidents avec dommages corporels.

Partage de la route avec les cyclistes

On note également une amélioration dans le nombre de décès de cyclistes sur la route. Une nouvelle campagne a été lancée par la SAAQ afin de continuer à sensibiliser les conducteurs sur l’importance du partage de la route avec les cyclistes. Une grande partie de cette responsabilité revient aux conducteurs d’automobiles, qui doivent être plus attentifs aux autres usagers plus vulnérables sur la route au casino en ligne.

Préoccupation au sujet des véhicules lourds

La SAAQ exprime toutefois une préoccupation pour les véhicules lourds ou les tracteurs routiers, car les statistiques démontrent une augmentation du nombre d’accidents de 17 % en 2014. Elle lancera sous peu des campagnes de sensibilisation concernant l’angle mort auprès des conducteurs. Il est également important de rappeler que l’évaluation des distances a aussi un impact sur la conduite. La SAAQ insiste sur l’importance d’évaluer correctement la distance entre une voiture et un véhicule lourd.

Économies grâce à la bonne conduite

Cette tendance positive permet à la SAAQ de diminuer de 35 % le coût du permis de conduire pour les propriétaires d’un véhicule de promenade. Cette baisse a été annoncée pour la période 2016-2018 et est attribuable en partie au bilan financier. C’est également un principe que l’on applique dans le marché de l’assurance automobile. En effet, le mérite d’être un bon conducteur est payant, car il permet d’avoir une prime d’assurance moins élevée.

En résumé

Neuf régions sur dix-sept ont connu une diminution du nombre de décès par rapport à l’an dernier. La région avec la plus importante variation positive à cet égard est la Montérégie. Afin d’avoir plus de détails, notamment en fonction des régions, il est possible de consulter ce bilan de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Pour partager :