Connaître la météo en soulevant le capot

Cadillac XTS vSport 2014

Vous aurez compris que ce n’est pas aussi simple que ça, mais nous n’en sommes pas très loin, du moins chez Cadillac. Les techniques utilisées par les météorologues sont mises à profit afin d’assurer un rendement optimal au nouveau moteur V6 biturbo de Cadillac.

Ce moteur, en option sur les Cadillac CTS Vsport et XTS 2014 dès cet automne, possède des capteurs qui mesurent la pression d’air, l’humidité de l’air d’admission et la température d’air d’admission du papillon. Pourquoi? Pour transmettre des données en continu qui permettront à la soupape de décharge et au système de commande du compresseur du moteur et atteindre le rendement optimal désiré par le conducteur.

Tout comme les instruments des météorologues, les technologies de fonctionnement d’un moteur ont évolué au point où l’atteinte du rendement optimal est maintenant chose possible, peu importe les conditions météo.

L’un des aspects du moteur biturbo de Cadillac contrôlé par les capteurs est le pompage du compresseur, un phénomène qui pourrait inverser le flux de l’air et limiter la puissance tout en produisant des bruits indésirables. C’est pour éliminer ce problème que les capteurs mesurent la pression dans le compresseur afin de positionner correctement la soupape de décharge. La soupape de décharge ajuste la pression des gaz d’échappement qui circulent vers la turbine, en permettant à l’air libre d’y entrer ou non.

Comme ce V6 possède deux turbocompresseurs, Cadillac doit aussi éliminer le «pompage conjoint». Qu’est-ce que c’est? C’est un phénomène qui ne se retrouve que sur ce type de moteur et qui se présente sous la forme d’un déséquilibre de débit d’air entre les deux compresseurs. C’est encore plus fréquent en haute altitude, où la faible pression barométrique risque d’accentuer ce problème. C’est là qu’entrent en action les capteurs, qui déterminent le flux d’air des deux compresseurs pour en régulariser la pression en contrôlant les soupapes de décharge de chaque compresseur.

On sait que l’air froid est plus dense. Lorsque vous conduisez sportivement, la température de l’air comprimé peut dépasser les 110 degrés Celsius. Un capteur détecte cette chaleur et démarre un système de refroidissement exclusif qui peut refroidir la température de plus de 54 degrés afin d’améliorer la puissance et les performances.

Même chose pour l’humidité. Elle est mesurée par un des capteurs du moteur V6 biturbo et modifie en conséquence la séquence d’allumage et de distribution pour que les performances soient optimisées, autant dans les conditions humides de Vancouver ou dans les conditions plus sèches des Prairies.

En fait, vous ne saurez pas la météo en soulevant le capot, mais votre moteur, lui, la connaît bien!

La Cadillac XTS Vsport 2014 se présentera chez les concessionnaires plus tard cet automne.

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>