City Safety de Volvo: pas seulement un gadget

Pour partager :

volvo-city-safeLors du lancement du système City Safety en 2009, plusieurs, dont moi-même, avons pensé qu'il s'agissait plus d'un gadget électronique que d'un véritable outil accentuant la sécurité. Voilà que l'IIHS (Insurance Institute for Highway Safety) reconnait que City Safety a permis d'éviter beaucoup d'accidents à basse vitesse.

Les analystes de l'IIHS ont épluché les données des demandes d'indemnité pour les berlines S60 2011-2012 et les XC60 de 2009 à 2012. Ils ont comparé ces données avec celles d'autres modèles Volvo sans City Safety. Ils en sont venus à la conclusion que les conducteurs risquent moins d'être impliqués dans une collision si le système City Safety est en action dans leur véhicule.

Le plus beau dans l'histoire, c'est qu'au-delà de la sécurité, il y a aussi des économies à faire. Ces systèmes d'évitement de collisions frontales font diminuer le nombre de demandes d'indemnités, faisant faire des économies aux compagnies d'assurance. Il reste à savoir si celles-ci vous refileront ces économies! Dans le cas de la Volvo S60, les demandes d'indemnités pour dommages à la propriété ont baissé de 16%, 15% dans le cas du XC60. Quant aux blessures corporelles, c'est une baisse de 18% pour les deux modèles, 33% de moins que les véhicules qui n'ont pas cette technologie. La fréquence des demandes sous couverture de collision était de 9% inférieure pour la S60 et 20% inférieure pour le XC60.

Saviez que Volvo a inventé plusieurs des dispositifs de sécurité présents dans votre véhicule? Pour n'en nommer que quelques-uns, la ceinture de sécurité à fixation en trois points, le verre trempé, le rappel de boucler sa ceinture et le siège rétro-orienté pour enfants. Volvo maintiendra le cap sur l'innovation en matière de sécurité afin que plus personne ne soit tué ou gravement blessé dans une Volvo d'ici 2020.

Si, toutefois, la collision ne pouvait être évitée, Volvo a conçu le système de protection anti-contrecoup (WHIPS), le système de protection contre l'impact latéral (SIPS) et le système de protection antiretournement (ROPS). Toutes ces technologies visent à réduire la sévérité des blessures des occupants. Le système City Safety est encore plus performant qu'à ses débuts puisqu'il est en fonction jusqu'à 50 km/h au lieu de 30.

Il sera intéressant de jeter un coup d'œil sur les statistiques dans quelques années, puisque City Safety peut maintenant détecter les piétons de la même façon qu'il détecte les véhicules. Grâce à son système de radar et de caméra, les mouvements des piétons peuvent être détectés. City Safety émet un signal sonore et, si le conducteur ne réagit pas, il peut stopper la voiture. Volvo a aussi présenté à Genève une version encore plus évoluée qui détecte également les cyclistes et les animaux. Les orignaux pourront-ils bientôt traverser les routes sans danger?

Par Christian Gagnon - LeBLogAuto.ca

Pour partager :