Conflit d’intérêt pour Magna ?

Pour partager :

Le fournisseur de composants d'automobiles Magna International vient de se porter acquéreur de 55 % des parts de la division allemande de General Motors, Opel; maintenant qu'elle doit fournir des composants à Opel et à ses concurrentes, pourrait-il u avoir évidence de conflit d'intérêt ?

Le propriétaire de Magna International, Frank Stronach, qui vient de faire l'acquisition de 55 % des parts de la division germanique de General Motors, Opel, a tenté de rassurer les éventuels clients de Magna en les assurant qu'il mettra en place un processus qui évitera qu'Opel ne reçoive un traitement de faveur de la part de son entreprise.

En principe, il devrait y avoir une séparation virtuelle entre les deux entités, de sorte qu'Opel n'ait pas accès à de l'information privilégiée. Certains clients actuels de Magna, dont Volkswagen, ont exprimé leurs doléances face à cette possible situation de conflit d'intérêt. Nous verrons bien comment, à l'usage, fonctionnera ce processus de séparation.

Le Blog Auto.ca

Pour partager :