De plus en plus, les Canadiens acceptent les énergies alternatives

Pour partager :

Selon les résultats d’une étude de la firme J.D. Power and Associates effectuée sur l’automobile, les consommateurs canadiens commencent à envisager l’utilisation des énergies alternatives et les acceptent de plus en plus, et ce, même si les ventes de véhicules ont légèrement fléchi au cours des derniers mois.

Malgré cette nouvelle encourageante, il y a encore loin de la coupe aux lèvres. En effet, si l’on jette un coup d’œil aux ventes de véhicules légers, on se rend compte que les véhicules hybrides et les véhicules qui roulent au diesel et à l’éthanol ne comptaient que pour 10 % des ventes totales en 2009.

Le diesel a connu une pénétration de 0,2 %, tandis que la technologie hybride a connu un recul de 1,3 %. Pour ce qui est des véhicules « Flex fuel », conçus pour rouler sur un mélange d’éthanol et d’essence, leur pénétration a augmenté de 7,4 %. À Montréal seulement, même si les ventes de véhicules à essence ont diminué de 2,3 %, elles comptent encore pour 93,9 %.

Le Blog Auto.ca

Pour partager :