Des astuces pour mieux conduire la nuit

Pour partager :

conseil-securite-routiere-conduite-de-nuitRouler de jour requiert toute notre vigilance. Plusieurs pensent pouvoir texter ou parler au cellulaire pendant qu'ils conduisent, mais ils finiront par en payer le prix. Conduire est une activité à temps plein. Conduire de nuit nous semble souvent plus facile puisque la circulation est moins dense et qu'on est plus détendu. Détrompez-vous, roulez de nuit mérite toute votre vigilance. Voici quelques petits conseils pour vous aider à apprivoiser la conduite nocturne.

Premièrement, attention aux reflets. Le premier truc pour éviter les reflets est de s'assurer que son pare-brise est bien propre. Pendant la journée, on ne le remarque pas, mais aussitôt que le soleil baisse, on s'aperçoit qu'il y a du bariolage, des insectes désintégrés, de la poussière collée par le soleil et bien d'autres choses. À ce moment, les essuie-glaces ne suffiront pas à nettoyer toute cette saleté. Il est recommandé de nettoyer son pare-brise à la main une fois par semaine en utilisant un nettoyant spécial pour les vitres. De plus, vous pouvez ajuster l'éclairage de votre tableau de bord pour qu'il ne vous distraie pas. Attention toutefois de ne pas l'éteindre complètement!

Deuxièmement, les reflets peuvent aussi provenir de l'extérieur, plus précisément des voitures venant en votre direction. Lorsque celles-ci se dirigent vers vous, elles vous éblouiront l'espace d'un instant. Le but est de réduire cet éblouissement au maximum. Évitez de regarder directement les phares des autres voitures, regardez plutôt de l'autre côté. Regardez du côté de l'accotement. L'éblouissement peut aussi venir de l'arrière. Si les phares vous éblouissent par l'intermédiaire du rétroviseur, il est facile d'en changer le focus. Vous verrez toujours la voiture derrière la vôtre, mais la lueur de ses phares ne vous frappera plus directement.

Troisièmement, le plus précieux des conseils. Ne prenez pas le volant si vous êtes fatigué. Dans certaines conditions, c'est aussi dangereux que de prendre le volant en état d'ébriété! Si toutefois, vous êtes fatigué, arrêtez souvent et prenez un peu d'air en marchant autour de la voiture. Prendre un café pourrait aussi vous aider, mais pour certaines personnes, la caféine n'a pas beaucoup d'effet. Faire une petite sieste pourrait être nécessaire.

Quatrièmement, vos phares devraient toujours être dans une condition optimale. Nettoyez-les lorsque vous allez à la station-service. Si votre véhicule est plus vieux, il se pourrait que les blocs optiques aient commencé à se voiler. Des kits de nettoyage existent et certaines entreprises offrent également de restaurer vos phares. Vos phares devraient aussi être correctement alignés. Les vibrations ou de petits accrochages pourraient avoir changé leur alignement, éblouissant ainsi les autres usagers de la route.

Finalement, ralentissez. La nuit, votre vision se limite à ce que vos phares peuvent éclairer. Vous devriez toujours pouvoir arrêter votre voiture à l'intérieur du faisceau de vos phares. Conduire au-delà de ce que l'on peut voir peut causer des accidents lorsqu'on ne voit pas les dangers potentiels à temps.

Là-dessus, bonne route!

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :