Des cotes de consommation plus représentatives

Étiquette consommation carburant

Vous êtes nombreux à trouver que les cotes de consommation de carburant ne représentent pas vraiment ce qu’un conducteur pourrait vraiment atteindre, même avec une conduite très respectueuse de l’environnement. C’est Ressources naturelles Canada qui demande aux constructeurs de faire les essais selon ses normes. C’est toutefois un organisme gouvernemental qui a pris beaucoup de temps à réagir aux doléances des automobilistes et des chroniqueurs automobiles.

Ce sera chose faite pour 2015. Ressources naturelles Canada fera des ajustements pour que les cotes de consommation soient plus représentatives des conditions de conduite normales. Comme il serait pratiquement impossible d’essayer tous les véhicules offerts au Canada dans chacune de leurs configurations, une méthode d’essai contrôlée est menée en laboratoire de manière à ce que tous les véhicules soient évalués dans des conditions identiques. Présentement, les véhicules sont évalués selon deux cycles: l’essai en ville et l’essai sur route.

Pour l’année-modèle 2015, les méthodes d’essai devront se faire en cinq cycles. En bref, l’essai en ville débutera avec un démarrage à froid, durera 31 minutes et 14 secondes (c’est précis!), à une vitesse moyenne de 34 km/h et des pointes à 90 km/h sur une distance de 17,8 km. Il fera entre 20 et 30 °C. L’essai sur route débutera avec un démarrage à chaud, durera 12 minutes et 45 secondes, à une vitesse moyenne de 78 km/h et des pointes de 97 km/h sur une distance de 16,5 km. C’est, à peu de choses près, ce qu’on retrouvait par le passé.

Les nouveaux tests comprennent maintenant l’essai par grand froid qui consiste à faire le test de ville, mais à une température de -7 °C. Pour l’essai avec climatiseur, la température de la cellule d’essai est montée à 35 °C. Le climatiseur sert donc à abaisser la température dans l’habitacle. Le démarrage s’effectue à chaud et la vitesse de fonctionnement est, en moyenne, de 35 km/h avec des pointes de 88 km/h.

Finalement, le cinquième cycle est l’essai à grande vitesse et vives accélérations. La vitesse moyenne est alors de 78 km/h avec des pointes à 129 km/h. La durée du cycle est de 9 minutes et 56 secondes. Ce cycle inclut également des accélérations et des freinages plus rapides.

Concernant les étiquettes qui seront apposées dans les véhicules, il est important de savoir que les concessionnaires auront, pour quelque temps, des modèles 2014 et des modèles 2015 qui n’auront pas subi les mêmes tests. Vous ne devrez donc pas comparer ces modèles. Les constructeurs ne font pas des modèles moins économiques. Ils n’ont tout simplement pas été analysés de la même façon. Les cotes de 2015 seront entre 10 et 20% plus élevées que celles de 2014. Mais les véhicules de 2015 ne consomment pas plus que ceux de 2014.

Cette nouvelle méthode d’essai n’est sûrement pas parfaite, mais elle sera tout de même plus proche de la réalité. Maintenant, à vous d’essayer d’atteindre ces nouvelles cotes!

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>