Des diesels chez GM au Canada pour bientôt

Pour partager :

VM Motori rejoint le giron de GM et travaille déjà sur un V6.

General Motors a annoncé avoir passé un accord de collaboration avec Penske Corporation pour prendre une participation de 50% dans VM Motori S.p.A, concepteur et fabricant de moteurs diesel ayant son siège à Cento, en Italie.

Cet investissement conforte les relations existant déjà entre GM et VM Motori, la branche spécialisée de GM au sein de GM Powertrain Europe, dont le siège est à Turin, en Italie, et le partenariat important existant avec Isuzu.

Par ailleurs, GM a déjà annoncé au récent Salon automobile de Genève qu´il allait développer avec VM Motori un nouveau moteur V6 turbodiesel de 2,9 litres de cylindrée dont la première apparition est prévue en Europe sous le capot de la Cadillac CTS en 2009. Par la suite, il sera introduit en Amérique du Nord sous le capot de certaines Cadillac et Saturn. GM développe au moins deux moteurs diesel pour l’Amérique du Nord en ce moment, un V8 de 4,5 litres pour les camionnettes et un V6 de 2,9 litres pour les voitures.

Un V6 fort moderne

Ce moteur V6 de 250 ch et 405 pi-lbs est compact et doté de deux arbres à cames en tête et de quatre soupapes par cylindre, et il appartient à une nouvelle famille de motorisations diesel GM. Elle se caractérise par le montage d’un système novateur de combustion informée permettant de répondre aux futures normes d’émissions. Le moteur peut être installé soit en position longitudinale, soit en position transversale, et adapté sur un large éventail de véhicules à deux ou quatre roues motrices.

Le système de gestion du V6 permet d’obtenir de très faibles consommations avec des émissions réduites et un faible niveau de bruit grâce à l’apport d’un système de contrôle de la combustion mis au point récemment. Le système repose essentiellement sur la mise en place dans les cylindres de capteurs de pression piézorésistifs, intégrés aux bougies de préchauffage.

Le système d’injection à rampe commune génère des hautes pressions atteignant 2 000 bars (29 000 psi) à l’injecteur. Les injecteurs sont des modèles piézoélectriques aux réactions très rapides, autorisant jusqu’à huit événements d’injection par cycle moteur. Le système de retraitement des gaz d’échappement comprend un catalyseur par oxydation et un filtre à particules implantés en direct sur le moteur, permettant de répondre aux futures normes d’émissions.

Un turbocompresseur à géométrie variable piloté par électronique se charge d’apporter la pression de suralimentation. Le moteur affiche un couple de 405 pi-lbs dès 2 000 tr/min, tout en se montrant très sobre et très propre. Le nouveau V6 compact est composé de deux blocs en V à 60° coiffés par des culasses en aluminium, des cylindres de 83,0 mm d’alésage pour 90,4 mm de course pour une cylindrée de 2 935 cm3.

Le Blog Auto

Pour partager :