Deuxième Grand Prix de Formule E à Putrayaja

Pour partager :

Formule E Grand Prix Putrajaya 2014

À Putrajaya en Malaisie, c'était samedi le deuxième Grand Prix de Formule E. Ce championnat, qui comprend dix épreuves, met en vedette des voitures de course entièrement électriques. Le circuit de Putrajaya, comme celui de toutes les épreuves au calendrier, est un circuit dessiné en milieu urbain, c'est-à-dire qu'il est couru dans les rues de la ville et non sur une piste conçue pour la course.

Soulignons que deux épreuves se tiendront aux États-Unis, soit Miami et Long Beach. On chuchote même qu'il pourrait y avoir une épreuve de Formule E à Montréal dès 2016. Espérons que l'intérêt pour cette course originale et écologique augmentera! Malheureusement, je ne suis pas sûr que la FIA, la Fédération Internationale de l'Automobile, y met tous les efforts nécessaires. Sur son site web, il n'y a toujours pas de résultats officiels publiés, alors que dans le cas de la Formule Un, les résultats y sont toujours publiés moins d'une heure après la fin de l'épreuve.

C'est le pilote de Virgin Racing, Sam Bird, qui a franchi la ligne d'arrivée le premier en Malaisie. Sa victoire lui permet de grimper à la deuxième place du classement, à seulement trois points du vainqueur de Beijing, Lucas di Grassi. Celui-ci a grimpé sur la seconde marche du podium tandis que Sebastien Buemi a pris la troisième place.

Nicolas Prost, le fils aîné du quadruple champion du monde de Formule Un, a terminé quatrième. Après avoir connu une séance de qualification parfaite, le Français a dû partir de la onzième place à cause d'une pénalité de dix positions suite à un accident «évitable» à Beijing. Il aurait donc eu de bonnes chances de terminer premier s'il n'avait pas été ennuyé par cette pénalité.

Jerome d'Ambrosio, de Dragon Racing, a terminé cinquième même s'il est parti de la dernière position. D'Ambrosio s'était qualifié dans les trois premiers, mais a été pénalisé pour avoir utilisé trop de puissance électrique. Le règlement est très strict au sujet de l'utilisation de la puissance.

Un accrochage a nécessité la sortie de la voiture de sécurité dès le premier tour alors qu'il a fallu nettoyer les débris laissés par une collision entre Katherine Legge et Michela Cerruti. Legge a voulu dépasser Cerutti par l'intérieur, mais a raté son coup, heurtant la voiture de Cerutti.

Bruno Senna, pilote de Mahindra et neveu du regretté Ayrton Senna, a perdu le contrôle de sa voiture au dernier tour en essayant de rattraper Buemi et ainsi prendre la troisième place. Ce ne fut malheureusement pas payant pour lui.

La Formule E. se transporte en Amérique du Sud pour les deux prochains Grands Prix, soit à Punta del Este, en Uruguay, le 13 décembre et à Buenos Aires, en Argentine, le 10 janvier 2015.

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :