Dix nouvelles hybrides rechargeables d’ici 2017

Mercedes-Benz-C350-plug-in-hybrid-2016

Elles pourraient provenir de plusieurs constructeurs, mais c’est Mercedes-Benz qui affirme vouloir lancer dix nouveaux véhicules hybrides rechargeables d’ici 2017. Ils ne seront peut-être pas tous distribués au Canada, mais ils existeront à un endroit ou à un autre dans le monde.

Dans un communiqué, le Dr Thomas Weber, responsable du développement des produits chez Mercedes-Benz Cars, affirme que les véhicules hybrides rechargeables sont équipés de la technologie environnementale du futur. En effet, ils réussissent à réunir les conditions gagnantes dans tous les cas. Ils peuvent rouler de façon entièrement électrique lorsqu’ils sont en ville alors qu’ils bénéficient d’une autonomie prolongée grâce à leur moteur à combustion.

La grande berline S500 est la première à avoir goûté aux plaisirs de l’hybridation. Maintenant, c’est au tour de la C350-e. Ce concept devrait trouver la voie vers les concessionnaires dans les prochaines semaines, si ce n’est déjà fait. Un peu plus tard, ce serait au tour du VUS Mercedes-Benz GLE d’ajouter un moteur électrique à sa mécanique.

Mercedes-Benz travaille sur des véhicules hybrides depuis longtemps. Dès 1982, l’année même où Mercedes-Benz lançait la 190, ancêtre de la Classe C, Mercedes présentait aussi son premier concept à moteur hybride dans lequel la batterie était rechargée par un moteur à deux cylindres horizontaux. Plusieurs véhicules expérimentaux ont été conçus par la suite. En 2009, la première voiture hybride moderne avec une batterie au lithium-ion faisait son apparition chez Mercedes. La S400 Hybrid était la voiture de luxe hybride la plus populaire de sa catégorie.

La deuxième génération de la transmission hybride, élaborée sur les bases de la 7G-TRONIC PLUS, est apparue en 2012 sur la E300 BlueTEC Hybrid, la première voiture de luxe diesel hybride. En combinant l’efficacité d’un moteur diesel et les avantages de la propulsion hybride, Mercedes atteignait une nouvelle marque, sa voiture de luxe ne consommant que 4,0 litres aux 100 km.

Dans les années à venir, Mercedes mettra l’emphase sur les hybrides rechargeables en tant qu’alternative aux motorisations traditionnelles. Elle veut aussi être un acteur majeur dans le développement de modèles à propulsion tout-électrique.

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>