Essayer une voiture en 3D

Pour partager :

Ford-3DCaveLorsque vous projetez d'acheter une voiture neuve, tous les spécialistes sont d'accord pour vous inciter fortement à aller essayer la voiture en question chez le concessionnaire. Imaginez pour ceux qui conçoivent cette voiture. Ils doivent tout tester, du moteur jusqu'au commutateur des essuie-glaces et même, les emplacements pour votre gobelet de café. Idéalement, ils devront construire un prototype grandeur nature, le mettre à l'essai, en corriger les détails, en construire un autre, etc… Vous vous imaginez comment ça peut être long et fastidieux!

Chez Ford, on teste les voitures sans les construire. En fait, la pièce dans laquelle sont mises au point les Ford de demain est composée de larges murs blancs, avec des images projetées sur chaque panneau, y compris le plafond, et au milieu, un poste de conduite factice.

Les ingénieurs mettent les lunettes 3D munies de détecteurs de mouvement et les voici entrer dans un monde hyper réaliste dans l'habitacle d'un nouveau modèle simulé par ordinateur. Ford Motor Company appelle ce dispositif le «3D CAVE» et il a révolutionné le processus de conception et de mise au point.

Au lieu de fabriquer plusieurs prototypes qui mobilisent beaucoup de temps et de ressources, Ford utilise la technologie 3D pour tester et peaufiner de petits détails dans ses futurs modèles, comme l'emplacement des porte-gobelets ou la visibilité vers l'arrière.

Un 3D CAVE est installé à Cologne, en Allemagne. Avec leurs lunettes spéciales et leurs détecteurs de mouvement à infrarouge, les ingénieurs peuvent interagir avec leur environnement virtuel. Ils peuvent évaluer le mouvement nécessaire pour régler le rétroviseur ou ranger des bouteilles d'eau dans les contreportes.

Cet environnement virtuel n'est pas immobile. Il y a des piétons et des cyclistes afin de tester la visibilité du conducteur. Ça permet également d'essayer et de comparer plusieurs types de boutons de commande, y compris ceux de la concurrence. Même s'il est basé en Allemagne, le 3D CAVE est connecté à un système identique situé à Dearborn. Les ingénieurs peuvent donc tester les prototypes dans plusieurs régions du monde.

Dans le cas de la Focus, Ford a utilisé son système pour améliorer le confort des passagers arrière grâce à la forme spécifique des sièges avant et des appuie-tête. Le 3D CAVE a aussi été utilisé pour tester les types d'essuie-glaces disponibles pour le C-Max. Finalement, les essuie-glaces opposés ont été choisis parce qu'ils offrent une surface d'essuyage élargie.

Ford voudrait maintenir élargir le rayon d'action du 3D CAVE. On voudrait pouvoir mettre à l'épreuve les commandes de systèmes multimédias ou d'ouverture des vitres. Encore plus, Ford voudrait pouvoir effectuer des simulations plus évoluées de la conduite. On voudrait pouvoir changer la luminosité pour simuler les différentes lumières du jour et de la nuit ou même, changer les conditions climatiques.

Grâce à la réalité virtuelle, Ford peut analyser ses projets de design plus rapidement et plus facilement. Des tests qui prendraient une dizaine de jours avec des prototypes réels prennent maintenant un ou deux jours avec un simulateur 3D.

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :