Êtes-vous plutôt vert, ou plutôt cool?

Pour partager :

Si vous deviez vous procurer une voiture pour établir qui vous êtes, vous choisiriez quoi : une hybride pour affirmer votre responsabilité sociale ou une voiture tendance pour crier votre côté ludique ? Match atypique entre une Civic hybride et une MINI Cooper Clubman.

Je sais, je sais, bien peu de gens vont magasiner ces deux voitures en même temps, tellement elles sont éloignées sur l’échelle des valeurs. La Civic hybride représente le côté gauche du cerveau, la froide logique et le sérieux, c’est la voiture pour la raison. Elle saura satisfaire ceux qui mangent de l’ail pour se soigner, ceux qui recyclent tout, même les déchets des voisins, et ceux pour qui rouler est un mal nécessaire. La MINI, sous toutes ses variantes, est l’exemple même de la voiture jouet, le petit bijou qu’on s’achète pour se faire plaisir, celle qui enlève des dizaines d’années à l’âge de son conducteur, celle qui ramène les égarés parmi les gens qui ont du style et de l’audace. Alors, pourquoi les comparer ? Parce que pour 27 000 $, le consommateur peut se procurer l’une ou l’autre, et ainsi montrer à ses beaux-frères qu’il est socialement engagé ou qu’il s’en fout royalement. C’est moi ou les autres, en quelque sorte. Voyons ce que ça donne quand la comparaison est faite objectivement, point par point. Faites-moi confiance, ce sera objectif, après tout je suis un professionnel…

Budget :

La Civic est disponible à partir de 26 350 $, et pour ce montant tout est inclus, dont la climatisation régulée, la boîte CVT et l’ordinateur de bord. Les seules options sont des accessoires secondaires, comme le chargeur de CD, l’intégration téléphonique et quelques babioles cosmétiques. De son côté, la Clubman, qui est la version longue de la MINI, démarre à 26 400 $, mais la liste des options est longue comme un relevé de carte de crédit : la sellerie cuir, la climatisation régulée, la connectivité Bluetooth, les phares au xénon, le toit ouvrant, l’accès sans clef, il y en a pour tous les goûts, et toutes les bourses. Une Clubman « toute équipée » peut atteindre les 37 000 $. Mais à équipement égal, la Clubman équivalente coûterait plus proche de 27 300 $, ce qui confère un léger avantage à la Civic, donc 1-0 Honda.

Espace intérieur :

Bizarrement, aux places avant, c’est la MINI qui l’emporte. Les sièges ont plus de recul, ils sont ajustables en hauteur et l’impression d’espace est généralement plus favorable. À l’arrière, c’est plus serré, mais il est possible d’y loger ma carcasse de 1m91, à condition que le conducteur avance son siège un peu. Mais l’endroit est agréable et ne provoque pas la claustrophobie tant redoutée. Évidemment, l’accès à l’arrière est meilleur dans la Civic, gracieuseté de véritables portières, mais l’espace dévolu aux passagers n’est pas digne d’un palace ici non plus. Match nul donc.

Confort intérieur

S’il ne fallait s’en tenir qu’au confort des sièges, la MINI sortirait vainqueur. Ceux de la Civic sont plats et peu rembourrés, deux défauts qui s’affirment surtout lors des longs voyages. À bord de la MINI, même s’ils sont de petites dimensions, les sièges se révèlent bien conçus, offrant un bon maintien dans les virages et relativement souples pour les voyages au long cours. Sur le plan du niveau sonore, les deux voitures sont bruyantes mais les sons proviennent surtout des pneus d’hiver installés sur les voitures d’essai, il ne sera donc pas possible de les départager. Victoire MINI.

Soute à bagages

Selon les constructeurs, la Clubman offre plus d’espace de chargement que la Civic. Difficile à croire, n'est-ce pas ? Eh bien, j’en ai fait la preuve en empaquetant tout le bataclan nécessaire à une fin de semaine en famille dans Charlevoix, deux paires de raquettes, trois paires de patins, trois valises, des victuailles, des pelisses d’hiver, des bottes, etc. Et croyez-le ou non, tout est entré dans la soute à bagages, rien sur le siège arrière sauf la petite dans son siège d’auto. Il faut dire que la MINI n’a pas de roue de secours et qu’il est possible de loger pas mal dans cet emplacement inutilisé. De plus, les dossiers se rabattent individuellement pour agrandir cet espace, ce que ne peut pas faire la Civic. Avantage MINI.

Ergonomie 

Chacun sait que le mot ergonomie a été inventé pour décrire les postes de pilotage des Honda. Donc pas de surprise, tout est à sa place et facile d’accès, sauf le levier de frein à main, situé à côté du sélecteur de vitesse, qui irrite fortement le genou droit du conducteur. De son côté, la MINI fait bonne figure pour les commandes principales, mais toute cette armée d’interrupteurs chromés n’est pas très intuitive et demande souvent un deuxième regard pour s’assurer de bien activer la fonction désirée. Avantage Honda.

Finition

C’est ici que réside la plus grande surprise de ce match : la MINI avec son intérieur stylisé aurait dû l’emporter facilement, surtout que la Civic offre un tableau de bord sur deux étages pour le moins étrange. Mais voilà, la MINI est tout de noir vêtue, comme les vedettes de la mode, mais ses sièges sont en vinyle, certains plastiques font bon marché, et certains accostages sont plutôt grossiers. De son côté, la Civic offre des sièges en tissu bleu du plus bel effet, son tableau de bord bicolore est drôlement bien réalisé, les commandes de la radio et du chauffage sont en plastique finement strié, les sur-tapis sont découpés au millimètre près, les teintes sont à la fois gaies et sérieuses, c’est très bien fait. On ne se sent pas à bord d‘une voiture à vocation économique, c’est certain. Avantage Honda.

Visibilité

Ici, la Civic perd des points car le pare-brise très avancé avec ses piliers larges nuit à la visibilité vers les côtés, alors que la MINI donne l’impression d’être dans une décapotable tant la visibilité est excellente. De même, les rétroviseurs de la Honda sont trop loin en arrière pour être facilement consultables et la malle est trop haute. Les essuie-glaces des deux voitures sont excellents, mais ceux de la Honda avec leur mécanisme antagoniste laissent un triangle intouché, juste derrière le rétroviseur central. Si c’est invisible pour le conducteur, le passager ne verra que ce triangle souillé, une source d’agacement inutile. Avantage MINI.

Intégration électronique

Depuis plusieurs années déjà, les constructeurs européens et américains ont intégré le multiplexage à leur voiture, ce qui en agace plusieurs, mais ce qui permet au conducteur de profiter de fonctions de personnalisation intéressantes. Par exemple, dans la MINI, il est possible de programmer une foule de commandes, du déverrouillage sélectif des portières à la sensibilité des essuie-glaces automatiques, tout cela avec un seul petit bouton sur le bout du levier des clignotants. Les constructeurs asiatiques semblent traîner un peu sur ce plan, et ils doivent alors multiplier les interrupteurs pour commander chaque fonction. Avantage donc à la MINI pour la convivialité de ses interfaces pour l’ordinateur de bord et pour la connectivité téléphonique Bluetooth. 

Après ce tour du propriétaire, regardons maintenant ces futilités que sont les composantes mécaniques. Après tout, quand on veut seulement bien paraître, on se fiche un peu de comment ça roule, n'est-ce pas ? 

Rouage moteur

Si les deux voitures font appel à un moteur à quatre cylindres et sont des tractions, ce sont bien là les deux seuls points communs. Ma MINI d’essai était dotée d’une boîte manuelle à six rapports, alors que la Civic propose une boîte automatique à variateur. Dans un cas comme dans l’autre, malgré les différences fondamentales, c’est un match nul. La boîte de la MINI est une merveille de précision alors que celle de la Civic multiplie le couple du système hybride avec un brio typiquement Honda. Les deux petits moteurs, 1,6 litre pour la MINI et 1,3 litre pour la Honda, sont linéaires et offrent de bonnes performances. Chacune est capable de doubler sans effort, il faut seulement passer de la 6e à la 4e dans MINI, alors qu’il faut attendre un bref délai pour que la boîte CVT de la Honda fasse son boulot et procure l’accélération requise. Match nul.

Direction et freinage

Les deux voitures font appel à des crémaillères de direction à assistance électrique, mais celle de la MINI est beaucoup plus directe et rapide, tout en étant plus communicative. Il faut savoir que les montes pneumatiques sont différentes, la MINI chaussant des pneus à taille basse et à roulage à plat, alors que la Civic est chaussée de façon plus conventionnelle avec des pneus à faible résistance au roulement. Sur le plan du freinage, le système de récupération de l’énergie de la Honda est délicat à doser mais après quelques heures de conduite, on s’y habitue. La MINI offre de son côté un freinage parfait, bien secondé par un antiblocage peu chatouilleux. Gros avantage MINI.

Confort et tenue de route

Les deux voitures sont sèchement suspendues, dans un cas c’est la faute au faible débattement de suspension (MINI), dans l’autre c’est la faute à une masse importante (1340 kg) qu’il faut bien maîtriser pour éviter d’incessants rebonds (Honda). Par contre, la Civic se révèle moins désagréable sur mauvais revêtement, sa masse lui procurant une inertie bienvenue. Pour la tenue de route, alors là il n’y a pas photo, la MINI étant dans une classe à part. Elle est légère (1155 kg) et vive, elle vire à plat, elle semble au-delà des lois de la physique. La Civic quant à elle demande de la patience et une conduite toute en douceur, ou sinon elle se transforme en sous-vireuse bruyante et inerte. Match nul.

Consommation de carburant

Selon Transport Canada, par tranche de 100 km, la Civic consomme 2,4 litres de moins en ville et 1,0 litre de moins sur la route que la Clubman et elle demande de l’essence régulière. À l’usage, les voitures hybrides sont habituellement proches de leurs cotes, car leur conducteur a sous les yeux un rappel constant de sa façon de conduire par le biais des indicateurs de charge et de consommation. C’est donc un incitatif à rouler « responsable », ce qui favorise les faibles consommations. Un collègue a d’ailleurs parcouru 1025 km avec les 47 litres du réservoir, une consommation de 4,6 L/100km. À bord de la MINI, tout est fait pour inciter le conducteur à profiter de la vivacité du moteur : la sonorité, les courts débattements de la boîte de vitesse, la réponse à l’accélérateur. Attendez-vous donc à dépasser de beaucoup les cotes officielles, tout en sachant que la petite Britannique préfère le super. Avantage indéniable Honda. 

L’échelle vert-bleu

Si le vert est généralement associé à tout ce qui est écolo, du bac de recyclage aux partis politiques environnementalistes, le bleu est la couleur « cool » par excellence, la teinte des années 2000, la nuance de tout ce qui est branché et technologique. D’où l’opposition proposée dans le titre : vert et bleu ne vont pas ensemble. Mais est-ce vraiment le cas ? Si la MINI est typée bleu, elle possède quand même une petite facette verte avec sa faible consommation et sa construction qui favorise le recyclage de ses éléments en fin de vie. C’est bien peu, toutefois. À l’opposé, la Civic hybride est typée verte, mais sa technologie sophistiquée la bleuit un peu, suffisamment pour devancer la MINI sur cet aspect. Léger avantage Honda.

Total

Alors, quelle voiture l’emporte ? Au total des 13 précédentes catégories, il y a trois matchs nuls et chacune mérite 5 points. Il faudra donc les départager avec un argument massue, quelque chose de mathématique, quelque chose que personne ne pourra contester. J’ai eu beau regarder partout, éplucher les fiches techniques, le catalogue d’accessoires et tutti quanti, je n’ai rien trouvé de valable pour les départager, sinon ce symbole du modernisme et de l’adaptation de l’automobile à l’homme : le porte-gobelet. Si mes décomptes sont bons, alors la MINI l’emporte facilement avec 5 véritables porte-gobelets contre seulement 2 misérables ouvertures pour la Civic. Dans tout bon match, il faut un vainqueur, alors j’en ai trouvé un qui me satisfasse. C’est que voyez-vous, dans la vie en général, je suis beaucoup plus près du bleu que du vert. On n’a qu’une vie à vivre, après tout !

Trouver un Honda Civic Hybride à vendre sur autoExpert.ca
Trouver une MINI Cooper Clubman à vendre sur autoExpert.ca

Le Blog Auto

Pour partager :