Alcool au volant : Être pris en état d’ébriété, ça coûte cher!

Pour partager :

Sécurité routière - Alcool au volant

La période du Temps des Fêtes est la période de l'année où l'on risque de fêter beaucoup et de perdre le contrôle de notre consommation d'alcool. Si c'est le cas, il faudrait réfléchir à l'avance des moyens à prendre pour terminer notre soirée en beauté et ne pas se retrouver sur la route en état d'ébriété, car se faire prendre vous coûtera très cher!

Les personnes conduisant en état d'ébriété n'ont, en général, aucune idée de la séquence des événements qui mèneront à plusieurs mois d'enfer. D'abord, un résultat d'alcotest positif signifiera la suspension immédiate du permis de conduire pendant 90 jours. Comment faire pour aller travailler? Ce sont des coûts de déplacements additionnels qu'il faut connaître.

Le CAA-Québec a fait une liste des coûts que vous aurez à assumer si vous vous faites prendre. Pour une première condamnation, vous devrez débourser 7000$ en frais supplémentaires. Comme moi, vous pensez peut-être que c'est exagéré, mais non, le CAA-Québec faisant bien les choses, on nous décrit tous les frais en détail.

N'oubliez pas que l'alcool au volant, c'est criminel! Après votre condamnation, vous aurez un dossier criminel et à moins d'obtenir un pardon plus tard, ceci vous suit toute votre vie. L'amende minimale prévue au Code criminel est de 1000$. La révocation du permis de conduire pendant un an risque de vous ajouter beaucoup de frais de transport pour aller travailler. Des séances d'évaluation et de sensibilisation augmentent les coûts de presque 500$.

Le juge pourrait vous obliger à faire installer un démarreur éthylométrique. Pour 9 mois d'utilisation, l'installation, la location et le retrait de l'appareil occasionneront des dépenses d'à peu près 1300$, la location de l'appareil pouvant être défrayée par votre assurance. Par contre, vos assurances auto vont être beaucoup plus chères: 2310$ de plus pour un homme de 24 ans, 1195$ si vous avez 40 ans. Et ça s'ajoute à la contribution d'assurance de la SAAQ, celle incluse à votre permis de conduire, qui augmentera de 300$.

Vous aurez sans nul doute besoin d'un avocat pour vous défendre. Deux consultations, un estimé jugé conservateur par le CAA-Québec, vous dépocheront d'un autre 700$. Après condamnation, il faudra prévoir des problèmes pour voyager aux États-Unis. Les formalités prévues afin de traverser la frontière prévoient que vous devrez être en mesure de fournir une copie du jugement rendu par la cour et sa version anglaise. Puisque vous serez obligé de faire traduire le document par un professionnel référé par le Barreau du Québec, ce sont presque 550$ qui sortiront de votre poche. S'il y a récidive, il vous faudra une dispense… et 600 autres dollars qui disparaissent!

En tout, si vous avez 24 ans, tous les frais compilés par le CAA-Québec atteignent près de 6800$, et il n'est pas impossible que la facture soit encore plus salée.

7000$. Je suis sûr que plusieurs de vos proches seraient très heureux de ne recevoir qu'une partie de cette somme en cadeau! Ne vous empêchez pas de fêter, mais si vous consommez, assoyez-vous sur la banquette arrière!

La facture compilée par le CAA-Québec est disponible ici: https://www.caaquebec.com/fileadmin/documents/PDF/actualites/nouvelles/Alcool_au_volant_consequences_financieres.pdf

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :

One thought on “Alcool au volant : Être pris en état d’ébriété, ça coûte cher!

Les commentaires sont fermés.