Ford et son Ranger

Pour partager :

Ford-Ranger-2016

Entre 1983 et 2011, on peut dire que le Ford Ranger a fait des heureux, dont moi-même. Même si sa consommation d’essence était démesurée avec certaines configurations mécaniques, il a toujours fait le bonheur de ses propriétaires. Puis, en 2012, contre toute attente, Ford décide de ne plus commercialiser son Ranger au Canada et aux États-Unis, mais dans plus de 180 pays à travers le monde. Ford prétend que beaucoup d’acheteurs se servent du Ranger comme première voiture et qu’ils pourront se rediriger vers la Fiesta. Les autres choisiront le F-150. Pourtant, toutes les compagnies vendent des utilitaires sport quatre roues motrices qui ne servent qu’à faire les courses et ne verront jamais de petits sentiers dans le bois de toute leur vie utile. Même Ford…

Aujourd’hui, Toyota a redessiné son Tacoma et GM a relancé ses Colorado et Canyon. De plus, Honda arrivera bientôt avec son Ridgeline. On ne peut pas dire que la catégorie est florissante, mais il y a encore de l’activité. D’ailleurs, au Mexique, Ford vend son Ranger aux côtés du F-150. Pourquoi pas ici?

Deux groupes propulseurs sont offerts au Mexique. D’abord, le moteur de base est un quatre cylindres de 2,5 litres offrant 164 chevaux par le biais d’une transmission manuelle à cinq rapports. Puis, un moteur diesel de 125 chevaux et une boîte manuelle à six rapports. Bien que la puissance soit plus faible, ce diesel produit 243 livres-pied de couple. Seule la carrosserie à quatre portières est commercialisée. À voir tous les F-150 quatre portières rouler sur nos routes québécoises, ce type de carrosserie serait idéal.

Alors pourquoi? Vous vous souvenez de Boisbriand et de la disparition momentanée de la Camaro? Certains blogues avancent la même explication pour la disparition du Ranger. L’usine de St.Paul, au Minnesota, devait être fermée et c’est elle qui fabriquait les Ranger à cette époque. En faisant disparaître cette camionnette compacte, on pouvait fermer l’usine rapidement.

Mais, quelle qu’en soit l’explication, les amateurs de Ford ne peuvent s’empêcher de parier sur un futur retour du petit camion américain... pour combattre le Chevrolet Colorado!

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :