General Motors investit en Ontario

Pour partager :

cami-automotive,jpgConnaissez-vous l'usine CAMI? CAMI Automotive, ou Canadian Automotive Manufacturing Inc., était une entreprise conjointe du milieu des années ‘80 située à Ingersoll en Ontario et destinée à mieux comprendre le mystère du succès des entreprises japonaises. Outre CAMI, il y avait aussi NUMMI, détenue par GM et Toyota, maintenant propriété de Tesla, et la marque Saturn qui a servi à mettre en pratique ce qui avait été appris. CAMI fut la moins fructueuse des trois expériences, mais c'est la seule qui a survécu!

CAMI est aujourd'hui détenue entièrement par General Motors. Avant décembre 2009, la propriété de CAMI était divisée 49-51% entre Suzuki et GM, le premier ayant abandonné l'entreprise conjointe après les ventes décevantes de ses modèles qui y étaient construits. L'usine d'assemblage produit présentement des véhicules utilitaires sport GM basés sur la plateforme Theta.

Au cours des années, plusieurs véhicules y ont été assemblés. Les premiers furent les Suzuki Sidekick, Geo Tracker et Geo Metro en 1989. Dès 1993, l'usine assemble son 500 000e véhicule. En 1994, on y assemble les Geo Metro et Pontiac Firefly, pour finalement atteindre un million de véhicules produits en 1996. Les Suzuki Vitara et Geo Tracker y sont assemblés dès 1998 et le million et demi y est atteint en 2003. General Motors y produit ses Chevrolet Equinox en 2004 et y ajoute les Pontiac Torrent en 2005. En 2006, on ajoute le Suzuki XL7, modèle fortement dérivé des modèles GM, et cesse sa production en 2009 pour laisser la place au GMC Terrain. C'est alors que Suzuki laisse tous les pouvoirs à General Motors pour gérer l'usine.

Aujourd'hui, GM investit dans l'avenir de CAMI. Elle a annoncé le 8 mars dernier vouloir investir 250 millions de dollars dans cette usine afin d'installer de l'équipement et de l'outillage polyvalents pour carrosserie et pour transformer l'usine afin de répondre à des besoins de production à venir. L'usine pourrait servir à produire de multiples architectures et types de carrosserie pour le monde entier. GM veut rendre l'usine plus polyvalente afin qu'elle puisse répondre rapidement aux changements et aux demandes du marché.

La demande pour les produits GM a été forte depuis le début de 2013, et c'est pourquoi elle ne veut pas être prise au dépourvu par une sous-capacité de production. La polyvalence en matière de fabrication est une stratégie importante pour General Motors et cet investissement permettra à l'usine CAMI de construire à meilleur coût une plus grande variété de produits sur plusieurs plateformes. General Motors pourra ainsi lancer de nouveaux modèles plus rapidement sur le marché.

GM se dirige rapidement vers des architectures véhiculaires plus polyvalentes, réduisant ainsi la complexité des usines de montage tout en augmentant leur efficacité, et accroîtra la capacité de l'entreprise à ajuster rapidement sa gamme de véhicules pour ainsi mieux répondre aux besoins de sa clientèle.

Les travaux devraient commencer dans les prochaines semaines.

Par Christian Gagnon - autoExpert.ca

Pour partager :