Gilles Villeneuve: une légende, un musée

Pour partager :

Musee-Gilles-VilleneuveBien qu'il ne soit pas né dans cette petite ville du sud-est de la région de Lanaudière, Gilles Villeneuve a toute une réputation à Berthierville, au point où on lui a consacré un musée dès 1988. Faisons une toute petite rétrospective de sa vie malheureusement trop courte, mais palpitante.

Gilles Villeneuve est né à St-Jean-sur-Richelieu le 18 janvier 1950. C'est en 1957 que son père, Séville, lui fait tenir le volant de son automobile. En 1958, la famille déménage à Berthierville. Ce sont les courses de motoneige qui lui permettent d'amasser de l'argent afin de rejoindre sa passion première, la course automobile. Il fut champion du Québec de Formule Ford en 1973. Par la suite, il accède à la Formule Atlantic. C'est au Grand Prix de Trois-Rivières que les portes de la Formule Un se sont ouvertes. Avec avoir bataillé avec plusieurs pilotes de Formule Un invités à ce Grand Prix, il bat James Hunt, sur le point de décrocher le titre de champion du monde de Formule Un. Celui-ci le recommande à McLaren.

C'est à Silverstone qu'il conduit sa première McLaren. Ce ne fut pas un succès, mais Enzo Ferrari remarque ses temps au tour et son sens de l'attaque. Pour les deux dernières courses de la saison 1977, Gilles conduit une Ferrari! En 1978, il remporte le Grand Prix du Canada à Montréal. Villeneuve n'a connu que six victoires en carrière, mais sa détermination et son sang-froid ont toujours été sa marque de commerce. Aucun Grand Prix ne fut ennuyant lorsqu'il était sur la grille de départ.

Tragiquement, pendant les qualifications du Grand Prix de Belgique à Zolder, il percute violemment la March de Jochen Mass et sa Ferrari s'envole pour retomber lourdement un peu plus loin. La voiture se désintègre et Gilles est projeté dans la clôture de sécurité. Son décès est constaté à l'hôpital dans la soirée. Le Québec est en deuil. Et Berthierville pleure son «p'tit gars».

Le Musée Gilles-Villeneuve ouvre ses portes en 1988 à Berthierville. Le musée, situé d'abord dans un ancien bureau de poste, devient trop petit puisque la collection s'agrandit. En 1995, un bâtiment entièrement rénové accueille le nouveau Musée Gilles-Villeneuve. Tout près de l'autoroute 40, il reçoit alors près de 20 000 visiteurs par année qui proviennent d'une trentaine de pays, si bien qu'en 1999, le musée accueille son 100 000e visiteur!

En 2001, le musée se développe et s'agrandit. Il acquiert également trois pièces de collection importantes. D'abord, une March 1974, la toute première Formule Atlantic que Gilles Villeneuve a conduite. Deux Formule Un British American Racing (BAR) de Jacques Villeneuve font aussi leur entrée.

En 2007, le musée commémore le 25e anniversaire de la mort du pilote en faisant produire 500 exemplaires de la Ferrari 126 CK de 1981 qui se vendent en moins de quatre jours!

Le musée ne ménage pas les efforts pour que la légende du «p'tit gars de Berthier» ne soit jamais oubliée!

www.museegillesvilleneuve.com

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :