Holden Ute WB 1980

Pour partager :

L'étrange petite camionnette qui faisait figure de voiture mystère dans la dernière édition était une exclusivité australienne, une Holden connue là-bas sous le nom poétique de « Ute ». Ce nom est en fait un diminutif de « coupé utilitaire », ce qui est la vocation première de ces curieuses voitures. Les lettres « WB » font référence à la génération, au millésime. Cette génération WB a été produite de 1980 à 1984, d’où la ressemblance à des voitures GM des années 1970. Il faut savoir que Holden est le bras australien de l’empire GM, et que ses produits ont souvent suivi la ligne stylistique de la maison-mère américaine tout en étant ayant une filiation avec le bras européen, Opel, aussi une propriété GM.

Ces petites camionnettes élaborées sur des bases de voiture sont une création australienne. Selon la légende, c’est un fermier australien qui aurait demandé à Ford de lui fabriquer un véhicule fermé et étanche qu’il pourrait utiliser la semaine pour amener son bétail au marché, et suffisamment chic et confortable pour conduire madame à l’église le dimanche. Il n’a toutefois rien spécifié pour le samedi. La réponse prit forme d’une voiture à deux portières dont le plateau de chargement est partie intégrante de la carrosserie. Ford et GM en ont bien offert chez nous, les Ford Ranchero et Chevrolet El Camino, mais cela n’a jamais été qu’anecdotique. Les véritables camionnettes, elles, ont toutes un plateau séparé de la carrosserie.

Pour le reste, la Ute est mécaniquement identique à sa donneuse d’organe, à savoir la berline Commodore. Moteurs à six cylindres en ligne ou V8, propulsion arrière, les Ute étaient très proches de ce qu’on connaissait alors ici en Amérique du Nord. Par contre, ces mécaniques étaient différentes de celles offertes chez nous et affichaient souvent des cylindrées inconnues chez GM : V8 de 253 ou 308 po.cu, six cylindres en ligne de 2,8 ou 3,3 litres. Curieux, cette spécificité mécanique pour un petit pays dont la population est inférieur à celle du Canada…

La lignée des Ute a débuté à la fin des années 30 et s’est arrêtée temporairement en 1984 à cause surtout de l’assaut des camionnettes japonaises, plus versatiles et mieux adaptées aux travaux lourds. Toutefois, Holden a relancé ce style en 1990 mais dans un but plus ludique, moins utilitaire qu’autrefois. Certaines versions actuelles de la Ute sont carrément sportives ; moteur V8 costaud, essieu arrière indépendant, suspension à faible débattement, grandes roues et carrosserie exubérante. En fait, la Pontiac G8 est la version nord-américaine de la berline Holden Commodore, elle-même étant la soeur à quatre portières de la Ute australienne. On aurait dû avoir une G8 « Ute » en 2010, mais la récente tempête qui a secoué GM a aussi emporté cette voiture.

Le Blog Auto

Pour partager :

One thought on “Holden Ute WB 1980

  • 3 septembre 2009 à 13 h 09 min
    Permalink

    Mon père en avait une ! Il s’agit d’une Ford Escort MK1 (1972 ou 1973).

Les commentaires sont fermés.