Honda Fit 2015 – maintenant mexicaine

Pour partager :

2015 HONDA FIT

La Honda Fit a atteint sa cible lors de son arrivée dans la gamme nord-américaine du constructeur japonais en 2007. D’abord, elle assurait la présence de Honda dans un segment qui allait devenir très populaire, celui des voitures sous-compactes. Puis, elle permettait aux indéfectibles amateurs de Honda, qui avait perdu leur Civic à hayon quelques années plus tôt, de retrouver cette configuration pratique et populaire au Québec.

La Fit, aussi appelée Jazz ailleurs dans le monde, fait peau neuve cette année. Sa silhouette tout en douceur se radicalise. Il y a plus d’angles et la voiture semble se diriger vers l’avant, même lorsqu’elle n’est pas en mouvement. Même si vous pensez que les éléments visuels de Honda n’ont pas été retenus, la calandre et les phares avant ressemblent beaucoup à ceux de la Civic coupé et la partie basse des feux arrière est semblable à ceux de la berline Civic. L’image de marque est donc préservée. Notons que, pour la première fois, la Fit est assemblée au Mexique.

2015 HONDA FIT DETENTE

Le tableau de bord est fait de matériaux de qualité. Son design est très Honda, mais il y a un peu trop de touches tactiles. Ces touches nécessitent que vous quittiez les yeux de la route plus longtemps. Quelques touches conventionnelles, notamment pour le volume de la radio, auraient été appréciées. Heureusement, la radio peut aussi se contrôler à partir de touches intégrées au volant. Les sièges, en cuir dans le modèle EX-L Navi essayé, sont confortables et offrent un bon support latéral. L’espace pour les jambes est bien à l’arrière, et même surprenant pour une voiture de cette taille. Toutefois, Honda est fin stratège. Les sièges avant se reculent un peu moins qu’à l’habitude. C’est donc les passagers avant qui permettent aux passagers arrière, contre leur gré, d’avoir un peu plus d’espace.

2015 HONDA FIT DASH

Je ne m’attarderai pas beaucoup sur le système d’infodivertissement et encore moins sur le système de navigation. D’abord, l’interface est vieillotte, on fait beaucoup mieux ailleurs. Tous les dispositifs fonctionnent très bien, de la radio FM à l’interface iPod, et la sonorité est dans la moyenne. Il y a même une fente pour les disques compacts, ce qui est de plus en plus rare. La connectivité Bluetooth fonctionne aussi à merveille. Concernant le GPS, je n’en voudrais même pas même si on me le donnait en prime. Programmation vocale avec laquelle il faut épeler les noms de villes et de rues (oui, oui, É-P-E-L-E-R!), trajets plus longs parce qu’il y a des zones non vérifiées (?) et guidage vocal robotisé. Un appareil portable à 200 $ fera infiniment mieux, avec commandes vocales intéressantes. Dans ses publications, Honda parle d’un « système de navigation relié par satellite ». Sachez que tous les GPS sont reliés par satellite, sinon ils seraient inutiles. Si ça vous intéresse, il y a une prise HDMI.

2015 HONDA FIT DIVERTISSEMENT

L’espace de chargement est encore la force de la Fit. Les sièges sont facilement repliables et une visite chez Costco ne se transforme pas en cauchemar. En plus, le seuil de chargement est bas. Soulignons aussi le siège du passager avant qui se rabat vers l’avant pour les longs colis, ou vers l’arrière si un passager arrière veut s’allonger les jambes. Bonne idée de Honda.

Bien que Honda soit un motoriste reconnu, il est un peu en retard à certains égards, notamment pour le passage à l’injection directe. C’est maintenant fait pour la Honda Fit 2015 qui se voit équipée d’un quatre cylindres de 1,5 litre à injection directe produisant 130 chevaux et un couple de 114 lb-pi. Autre nouveauté : la transmission automatique optionnelle est une CVT. Cette boîte à variation continue fait bien le travail quoique les fortes accélérations produisent un niveau impressionnant de bruit. Le freinage est assuré par une paire de disques à l’avant et une paire de tambours à l’arrière. L’amortissement de la suspension est bien, mais, peut-être à cause d’un manque d’insonorisation, on entend beaucoup le travail des éléments suspenseurs dans les rues défoncées de Montréal.

En résumé, la Honda Fit de nouvelle génération est aussi pratique que sa devancière. Elle offre quelques bons équipements, entre autres le système LaneWatch, qui élimine presque entièrement l’angle mort du côté passager. La conduite est agréable et la consommation d’essence très bonne. Du côté des points négatifs, les trop nombreuses touches tactiles et le système de navigation mériteraient que Honda s’y attaque rapidement. Une Honda Fit LX offre un bon rapport prix/équipement alors que la EX-L Navi est à proscrire, à moins que vous ne vouliez absolument les sièges en cuir et le démarrage par bouton-poussoir.

2015 HONDA FIT MOTEUR

FICHE TECHNIQUE DU MODÈLE À L’ESSAI

Honda Fit EX-L Navi 2015

Moteur : 4 cylindres, 1,5 litre, DACT, injection directe

Puissance : 130 chevaux à 6 600 tours/minute

Couple : 114 livres-pied à 4 600 tours/minute

Transmission : à variation continue (CVT)

Suspension avant : de type MacPherson

Suspension arrière : à longeron de torsion

Direction : à crémaillère électrique assistée (EPS)

Freins : assistés à disque ventilé à l’avant, à tambour à l’arrière

Pneus : P185/55R16 83H

Roues : 16 pouces en alliage

Prix : 24 285 $ + taxes

 

CONDITIONS DE L’ESSAI

Date de l’essai : 6 au 12 avril 2015

Météo : soleil, nuages et pluie, entre -4 et 16 °C.

Distance parcourue : 1 161,9 km (86 % autoroute)
Consommation affichée : entre 6,5 et 7,5 L/100 km

Régime moteur à 100 km/h : 2 000 tours/minute

Régime moteur à 115 km/h : 2 300 tours/minute

 

Pour partager :