Hyundai Elantra GT 2016 – l’influence européenne

Pour partager :

2016 Hyundai Elantra GT vue en angle

Mon premier contact avec la Hyundai Elantra GT s’est déroulé dans le temps des fêtes en 2012. Pendant trois semaines, ce n’est pas moi qui ai mis la voiture à l’épreuve, mais plutôt Dame Nature. L’Elantra GT avait dû affronter plusieurs tempêtes de neige en plus de quelques épisodes de froid extrême. Elle s’en est tirée honorablement malgré un parechoc arrière endommagé par un banc de neige durci par le froid.

Cet été, j’ai pu avoir plus de plaisir à son volant grâce à une météo beaucoup plus clémente qui m’a fait découvrir une voiture très agréable à conduire. Il faut dire que l’Elantra GT n’a pas été vraiment conçue pour le marché canadien, car c’est une européenne d’adoption. En Europe, on l’appelle i30 et elle est offerte en deux configurations, cinq portes et familiale. Au Québec, seule la cinq portes est commercialisée afin de compléter la gamme Elantra comprenant également une berline et un coupé. Sa conception européenne risque probablement de vous plaire.

Hyundai Elantra 2016 Toit ouvrant

Quelques retouches esthétiques permettent d’intégrer les nouveaux designs Hyundai. Ainsi, la calandre est maintenant garnie de quatre barres transversales chromées, rejoignant ainsi la Sonata et la Genesis. À l’arrière, c’est plus discret et si vous êtes perspicace, vous remarquerez les feux intégrant maintenant des DEL. Notons aussi un léger remodelage du hayon puisque la caméra de recul est désormais dissimulée sous le logo Hyundai. Bonne idée puisque la caméra reste toujours propre malgré la pluie.

Ce qui différencie l’Elantra GT du reste de la gamme Elantra, c’est son aspect pratique. La soute à bagages est de bonnes dimensions et lorsque vous réussirez à comprendre comment rabattre la banquette arrière (relever l’assise, enlever les appuie-têtes et baisser le dossier), vous aurez droit à un espace de chargement très logeable avec plancher plat. De plus, Hyundai a pensé à aménager quelques petits espaces de rangement entre le plancher et le pneu de secours. Seul le seuil de chargement est élevé rendant l’embarquement d’objets lourds plus difficile. Son aspect pratique se reflète aussi à l’avant puisque le tableau de bord est moins excentrique que dans les autres Elantra. Il est par contre tout aussi facile à utiliser et j’aime bien les grosses touches de la console centrale, faciles à manipuler même lorsque vous aurez des gants dans quelques semaines.

2016 HYUNDAI ELANTRA GT DASH

Le grand écran central de sept pouces sert de moniteur pour la caméra de recul. Il est aussi le panneau de contrôle de l’un des meilleurs systèmes d’infodivertissement de l’industrie. AM, FM, CD, XM, iPod, tout peut être commandé manuellement ou à l’aide des commandes vocales très efficaces. La connectivité Bluetooth est facile à opérer et, pour faire un appel, il s’agit de dire le nom de la personne… c’est tout ! Le système de navigation de ma voiture d’essai était convivial et il est possible de le programmer facilement en disant l’adresse, tout simplement. L’interface est bien conçue et le seul travers qu’on pourrait lui reprocher est que le GPS ne donne pas les conditions de la circulation.

2016 HYUNDAI ELANTRA GT GPS

Bien que la voiture soit compacte, les passagers arrière ne devraient pas trop se plaindre de l’espace prévu pour leurs jambes. La banquette arrière n’offre pas vraiment de support latéral, mais elle apparaît confortable. À l’avant, le support latéral est un peu mieux, mais il ne s’agit toujours pas de sièges sport. Toutefois, le confort est excellent.

Sous le capot, soulignons la présence d’un moteur quatre cylindres de 2,0 litres à injection directe développant 173 chevaux et 154 livres-pied de couple. Sa puissance est adéquate pour cette petite voiture et la transmission automatique à six rapports passe les vitesses en douceur. Elle est dotée d’un mode Active ECO qui ne bouffe pas tous les chevaux lorsqu’il est enclenché. La réactivité de la direction à crémaillère peut être ajustée par le conducteur selon trois modes : Normal, Comfort et Sport. Sélectionnez « Sport » et oubliez-la. C’est un gadget que je considère comme inutile.

2016 HYUNDAI ELANTRA GT ARR

J’aime bien cette Hyundai Elantra GT. Quand on parle d’Elantra, personne ne pense à elle. Elle se vend plus cher, mais elle est plus pratique que ses sœurs. Une belle petite voiture abordable pour une petite famille.

FICHE TECHNIQUE DU MODÈLE À L’ESSAI

Hyundai Elantra GT Limited 2016

Moteur : quatre cylindres 2,0 litres à injection directe

Puissance : 173 chevaux à 6 500 tours/minute

Couple : 154 livres-pied à 4 700 tours/minute

Transmission : automatique SHIFTRONIC à six rapports avec mode manuel

Suspension avant : jambes de force MacPherson, ressorts hélicoïdaux

Suspension arrière : barre de torsion

Direction : à pignon et crémaillère assistée électriquement

Freins : disque aux quatre roues avec antiblocage ABS

Pneus : P215/45R17, quatre saisons

Roues : 17 x 7,0 pouces en alliage d’aluminium

Prix : 29 159 $ + taxes

CONDITIONS DE L’ESSAI

Date de l’essai : Du 24 au 28 août 2015

Météo : ensoleillé, entre 17 et 29 °C.

Distance parcourue : 353,7 km (57 % autoroute)
Consommation affichée : 7,6 L/100 km

Pour partager :