Hyundai lance le Tucson FCEV au Canada

Hyundai Tucson FCEV 2015

Plus tôt la semaine dernière, je vous ai présenté la Toyota Mirai, une voiture à pile à combustible que Toyota veut lancer prochainement. Toutefois, Hyundai a annoncé mercredi qu’elle sera le premier constructeur à offrir des véhicules à pile à combustible au Canada. Hyundai suivra à peu près le même plan qu’elle a proposé aux clients de la Californie plus tôt cette année.

Le véhicule est bien connu de tous. Il s’agit du Tucson, un véhicule utilitaire sport qui remporte un beau succès sur le marché canadien. Celui-ci a été adapté afin de fonctionner à l’hydrogène, ce qui permet de faire des économies d’échelle puisque les Tucson FCEV (Fuel Cell Hydrogen Vehicle) sont assemblés dans la même usine que leurs semblables à essence.

La question qui vous passe probablement à l’esprit est: comment fait-on le plein? Pour l’instant, les véhicules ne seront offerts qu’à des clients choisis de la région de Vancouver, car il n’y a qu’à cet endroit qu’il y a une station de recharge. Si vous habitez cette région, il suffit de s’inscrire sur le site www.HyundaiHydrogene.ca. Hyundai choisira parmi les candidats qui conduira ce véhicule d’avenir.

Pour recharger le véhicule, il ne faut que cinq à dix minutes. Le Hyundai Tucson FCEV peut parcourir 426 kilomètres avec un seul pleins, ce qui équivaut à peu près à la même autonomie que le modèle à essence. Ce qui est intéressant, c’est qu’avec ce mode de propulsion, tout ce qui sort du tuyau d’échappement, c’est de l’eau pure. Aucune émission polluante. L’hydrogène gazeux emmagasiné dans le réservoir se combine à de l’air aspiré dans le bloc des piles à combustible. Le processus électrochimique de l’hydrogène qui se combine à l’oxygène produit de l’électricité qui recharge la batterie. Vous aurez compris que l’hydrogène (H) et l’oxygène (O) produisent l’H2O, donc de l’eau pure. Le freinage régénératif recharge lui aussi les batteries.

Les performances seraient dignes d’un véhicule électrique puisque le couple d’un moteur électrique est linéaire, peu importe la vitesse. De plus, un véhicule à pile à hydrogène serait moins sensible aux écarts de température donc, peu affecté par le froid canadien.

Maintenant, combien ça coûte? Le Hyundai Tucson FCEV n’est offert qu’en location de 36 mois. Avec un comptant initial de 3600$, il vous faudra 599$ par mois plus les taxes. Je vous entends dire que ce n’est pas donné! Effectivement, mais le prix de location comprend tous les services d’entretien régulier, tous les remplissages d’hydrogène, une assistance routière particulière et le service de voiturier «À votre service», un service semblable à celui que reçoivent les propriétaires de la berline de luxe Equus. C’est donc 599$ par mois plus les taxes et tout est compris!

Pourquoi cette façon de faire? Mon opinion personnelle est que Hyundai fait tester par ses clients ce nouveau type de véhicule tout en sachant qu’il y aura des inconvénients, le plus dérangeant étant qu’il n’y a qu’une station de recharge. Et si ce véhicule ne remporte pas de succès, elle reprend tous ses véhicules après trois ans.

Donc, Hyundai fait tester ses véhicules pendant trois ans et pour un peu plus de 25 000$ plus taxes, vous avez un véhicule pour lequel vous ne débourserez plus rien, ou presque. Pensez-vous que ça en vaut la peine? Je n’en suis pas convaincu….

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>