Hyundai se retire du Japon

Pour partager :

Partout sur la planète, ça fonctionne pour Hyundai ! Partout ? Pas tout à fait. Au Japon, Hyundai perd de l’argent. Et après y avoir fait des affaires durant huit ans, le fabricant d’automobiles coréen compte aviser ses 46 concessionnaires qu’il a la ferme intention de se retirer du pays et de cesser d’y vendre des véhicules.

Un porte-parole du fabricant coréen aurait dit avec une pointe de sarcasme que si vous ne vous appelez pas Gucci ou BMW, il est très difficile de faire des affaires au Japon. À titre d’exemple, il est bon de noter que Hyundai a vendu un peu plus de 15 000 véhicules automobiles au Japon en huit ans.

Les fabricants coréens ne jouissent pas d’une image très sympathique au pays du soleil levant, ce qui explique que Hyundai n’a jamais pu s’y implanter. Les japonais seraient-ils aussi protectionnistes que les Américains ?

Le Blog Auto.ca

Pour partager :