Il y a 30 ans, la Pony était en vedette

Concept car

À peu près tout le monde connait la Pony et plusieurs d’entre vous en ont possédé une. C’était il y a 30 ans déjà. En effet, le 10 février 1983, Hyundai Auto Canada devient la première filiale outremer du constructeur sud-coréen, un bon trois ans avant de s’implanter aux États-Unis. La construction du siège social a commencé en février alors que les premiers véhicules Hyundai, les Pony, ont débarqué sur la côte ouest vers la fin de l’année 1983. La Pony, on le sait, est devenue rapidement l’un des véhicules les plus vendus au Canada. Pas vraiment à cause de son avant-gardisme puisque sa conception remontait au milieu des années 70. Plutôt à cause d’un prix imbattable qui faisait penser, à l’époque, à un autre succès commercial, la Lada. La Pony avait toutefois plus de qualités pour s’imposer!

En 1984, 45 concessionnaires répartis à travers le Canada font la commercialisation des Pony. 25 000 exemplaires vendus la première année, le double l’année suivante. Pour comparaison, Hyundai a vendu 136 000 véhicules en 2012. Ça démarrait sur les chapeaux de roues!

En 1986, un personnage important est engagé par Hyundai Auto Canada: Steve Kelleher. Il occupe alors le poste de directeur de la distribution des pièces. Aujourd’hui, ce sympathique monsieur est président-directeur général de Hyundai Canada. Comme quoi, il n’y a pas de sot métier, chaque petit effort peut mener à un poste important.

Après l’épisode décevant de la Stellar en 1986, Hyundai Auto Canada lance la Sonata à la fin de 1988. Cette voiture, brièvement construite au Québec est devenue une berline très populaire sur le marché au point où elle réussit à inquiéter les ténors du segment des intermédiaires.

Après quelques essais infructueux avec l’Excel et la Scoupe, Hyundai se pointe avec l’Elantra en 1993. Elle réussit à remporter le titre de « Meilleure voiture économique » décerné par l’émission Motoring. C’est le début d’une longue liste de récompenses pour la Hyundai Elantra. En 1997, Hyundai impressionne l’AJAC avec la Tiburon, nommé Meilleur nouveau coupé sport, une récompense importante si l’on prend en compte que la Tiburon remplaçait la Scoupe.

En 2000, Hyundai fait son entrée dans le segment des VUS avec le Santa Fe. Encore aujourd’hui, le Santa Fe, tout comme le Tucson, font partie des VUS les plus vendus de leur catégorie respective.

Après avoir dépassé le million de véhicules vendus en 2008, Hyundai Canada réussit un coup de maitre. Elle n’a pas lancé de nouveau véhicule, mais elle a engagé l’acteur et producteur de cinéma Guillaume Lemay-Thivierge comme porte-parole. Cette vedette très appréciée des Québécois est un ambassadeur sans égal pour la compagnie au Québec. Sa présence est toujours importante, même aujourd’hui, à la télé comme dans les autres médias.

Nous ne connaissons jamais l’avenir, mais Hyundai travaille fort pour qu’il soit reluisant. Elle a dévoilé récemment le prototype HCD-14, bien loin de la petite compacte qui lui a permis de gagner le coeur des Canadiens.

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>