Ils ne traversent pas la frontière

Pour partager :

Fia 500 E 2015

Les marchés canadiens et américains de l'automobile ont beau se côtoyer, il reste que les automobilistes des deux pays ont des goûts bien différents. Les Canadiens préfèrent, en général, conduire des véhicules plus petits. Les taxes plus élevées, tant au niveau de l'achat que de celles intégrées au prix de l'essence, ne sont sûrement pas étrangères à ces différences. Même les manufacturiers américains n'offrent pas tout à fait les mêmes modèles de chaque côté de la frontière. J'ai relevé quelques différences pour vous.

Au Canada, Chevrolet offre depuis quelques années l'Orlando, un petit multisegment construit en Corée par GMDAT, l'ancienne compagnie Daewoo. Elle poursuit sa carrière sans fracasser de records de vente, mais il s'agit d'un bon véhicule pour ceux qui s'ennuient des minifourgonnettes. Elle est moins énergivore qu'un Traverse.

Chevrolet Orlando 2014

Aux États-Unis, Chevrolet intègre la SS aux côtés de la Camaro et de la Corvette. Cette berline offre des performances époustouflantes à son propriétaire grâce à son V8 de 6,2 litres qui produit 415 chevaux. Au pays du NASCAR, cette voiture permet d'atteindre les 60 milles à l'heure en 4,7 secondes. Le freinage ne devrait pas non plus poser problème avec ses étriers Brembo testés en course équipés de quatre pistons. Des performances dans la pure tradition américaine!

Chevrolet SS 2014

Chez Cadillac, on lance le nouveau Escalade pour 2015. Toutefois, les Américains auront droit à la version ESV, un modèle allongé de style Suburban, ultra luxueux, qui sera vendu près de 100 000$ US. "Big is beautiful" comme ils disent. Il n'y a pas vraiment de marché pour ce véhicule au Canada. En fait, c'est plus un salon roulant qu'un VUS.

Chez Ford, on mise sur une certaine homogénéité des gammes. Les modèles distribués au Canada sont exactement les mêmes qu'aux États-Unis. Quelques différences au niveau des équipements peuvent apparaître, mais il s'agit de différences liées aux lois (les feux de jour, par exemple) ou à la géographie, des équipements liés à l'hiver et au froid, par exemple.

Chez Chrysler, il y a aussi quelques petites différences. Par exemple, la 200 cabriolet est toujours offerte aux États-Unis alors qu'elle ne l'est plus au Canada. Toutefois, si le nouveau modèle finit par retirer son toit, il se pourrait qu'elle revienne au Canada.

Chez Dodge, l'Avenger est toujours distribuée aux États-Unis, mais pas chez nous. Celle-ci est sur la corde raide et il est bien possible qu'elle ne revienne pas pour 2015. Au mieux, elle reviendrait en 2016.

Chez Jeep, les gammes canadiennes et américaines sont les mêmes. Les deux pays recevront le tout nouveau Renegade, un petit VUS basé sur une architecture Fiat. Concurrent du Chevrolet Trax, il devrait être très maniable en plus de recevoir l'ADN Jeep et son écusson "Trail Rated".

Jeep Renegade 2015

Finalement, chez Fiat, la branche américaine commercialise une version électrique, la 500-e, vendue seulement dans certains états, entre autres la Californie. Différentes éditions spéciales sont aussi offertes, comme les 500 Gucci, 500 Cattiva, 500c GQ Edition et 500 1957 Edition, tout ayant évidemment rapport avec l'esthétique de la petite Italienne.

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :

One thought on “Ils ne traversent pas la frontière

  • 25 septembre 2014 à 5 h 15 min
    Permalink

    Je crois que le fait que le Canada contienne beaucoup de francophones est une des raisons du choix de voitures de tailles moyennes, je crois juste qu’ils y vont avec une approche plus ou moins européenne dans le choix de leurs voitures.

Les commentaires sont fermés.