Kia Optima Hybrid 2015 – aider l’environnement

2015 KIA OPTIMA HYBRID

Dans un monde idéal, on aimerait tous faire un doigt d’honneur aux compagnies pétrolières. Toutefois, les voitures qui pourraient nous permettre de nous délivrer de cette dépendance, les voitures à propulsion tout-électrique, ne sont pas l’idéal pour tout le monde. L’autonomie est plutôt faible, exception faite de la Tesla qui demande beaucoup plus de liquidités. C’est pourquoi les voitures hybrides semblent être, pour le moment du moins, un bon compromis. Kia offre l’Optima Hybrid depuis quelques années déjà. Si vous avez l’impression de ne pas en avoir vu sur la route, c’est peut-être parce qu’elle est presque en tous points identique à sa sœur à essence.

Le but avoué d’acheter une voiture hybride est de sauver sur les coûts d’essence. L’environnement passe généralement en deuxième dans l’esprit de la majorité des acheteurs. Il faut aussi récupérer son investissement puisque les véhicules hybrides coûtent généralement quelques milliers de dollars de plus que la contrepartie à essence. Dans le cas de l’Optima Hybrid, récupérer son investissement est probablement faisable, mais, malheureusement pour mon véhicule d’essai, le début du mois de mars a été particulièrement rigoureux, ce qui a fait ressortir quelques travers de la motorisation hybride.

2015 KIA OPTIMA HYBRID ECUSSON

Quelques explications : lorsque vous faites démarrer une voiture hybride, il n’y a généralement que le moteur électrique qui démarre, ce qui ne produit aucun bruit et ne fait qu’allumer un témoin « Ready » au tableau de bord. Quand il fait très froid, c’est différent. Pour réchauffer l’habitacle, le moteur thermique doit démarrer afin de fournir de la chaleur. Pour aller à mon travail, le trajet est de quinze kilomètres ce qui fait qu’à près de -30 °C, le moteur à essence fonctionne presque en permanence. L’économie d’essence en hiver est donc fortement diminuée, surtout si vous n’avez que de courts trajets à effectuer. C’est un élément à prendre en considération si vous calculez en combien de temps vous allez rembourser votre investissement.

2015 KIA OPTIMA HYBRID CADRANS

Revenons à la Kia Optima Hybrid. La silhouette ne fait aucun doute sur les aptitudes du styliste en chef de Kia, Peter Schreyer. Il a réussi à insuffler de la vie à toute la gamme Kia et l’Optima est probablement l’une de ses plus belles réalisations. L’habitacle est très lumineux grâce à l’énorme toit panoramique qui laisse entrer le soleil. L’espace à l’avant est excellent. À l’arrière, ce n’est pas l’espace qui fait défaut, mais plutôt la banquette qui est trop inclinée vers l’arrière. Notons la présence du système complet d’infodivertissement de Kia, un système mis à jour très performant. Les commandes vocales (en français s.v.p. ! ) sont particulièrement impressionnantes puisqu’il est possible de programmer votre destination sur le GPS, faire un appel en disant le nom de la personne voulue ou, tout simplement, changer de poste de radio. C’est une amélioration notable depuis les premiers systèmes de Kia.

2015 KIA OPTIMA HYBRID TOIT

Sous le capot, on retrouve un moteur quatre cylindres de 2,4 litres à cycle Atkinson jumelé à un moteur électrique. Les deux moteurs produisent 199 chevaux, ce qui est pas mal pour une voiture intermédiaire. Les accélérations sont excellentes grâce au couple abondant du moteur électrique. Les deux moteurs travaillent ensemble main dans la main. Ainsi, à un feu rouge, le moteur à essence s’arrête. Il arrive même parfois que le moteur à essence s’arrête pendant une trentaine de secondes à vitesse d’autoroute. Chaque goutte d’essence économisée profite à l’environnement et à votre portefeuille. Kia demeure fidèle à une transmission conventionnelle à six rapports au fonctionnement agréable. Si vous désirez améliorer les performances, le mode manuel Sportmatic passe les rapports presque instantanément. Bien qu’il arrive que ce soit dérangeant, le freinage à régénération d’énergie ne m’a pas gêné outre mesure.

2015 KIA OPTIMA HYBRID TABLEAU DE BORD

C’est une belle voiture que cette Kia Optima Hybrid 2015. Un habitacle bien conçu et confortable nous suggère de faire beaucoup de route. Il faudra toutefois faire avec un coffre dont les dimensions sont plus petites, les batteries étant situées entre le coffre et la banquette arrière. Une trappe à skis y a été installée, mais la banquette ne se rabat pas. Le groupe propulseur est probablement économique sous les chauds rayons de l’été, mais, en hiver, sa consommation d’essence déçoit quelque peu. Et ce n’est pas la faute de Kia, mais du principe même de la motorisation hybride. Disons que, cette année, c’est aussi un peu la faute à Dame Nature !

2015 KIA OPTIMA HYBRID ARR

FICHE TECHNIQUE DU MODÈLE À L’ESSAI

Kia Optima Hybrid EX Premium 2015

Moteur : quatre cylindres 2,4 litres, cycle Atkinson, + moteur électrique

Puissance : 199 chevaux à 5 500 tours/minute (mode performance combinée)

Couple : 154 livres-pied à 4 500 tours/minute (moteur électrique : 151 lb-pi de 0 à 1 630 tr/min.)

Transmission : automatique Sportmatic à six vitesses

Suspension avant : indépendante, jambes de force MacPherson, amortisseurs dynamiques, ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice

Suspension arrière : indépendante, à bras multiples, amortisseurs dynamiques, ressorts hélicoïdaux, barre stabilisatrice

Direction : assistée à moteur électrique

Freins : à disques ventilés à l’avant, disques pleins à l’arrière, avec ABS

Pneus : 215/55R17 à faible résistance de roulement

Roues : en alliage de 17 pouces aérodynamiques

Prix : 38 495 $

CONDITIONS DE L’ESSAI

Date de l’essai : 2 au 6 mars 2015

Météo : ensoleillé, une journée de neige, entre – 21 et 1 °C.

Distance parcourue : 360,2 km (56 % autoroute)
Consommation affichée : 8,2 L/100 km