L’importation de pneus chinois : Obama persiste et signe

Pour partager :

Il y a un certain temps, les autorités chinoises avaient envoyé une communication de protestation devant les politiques de protectionnisme mise de l'avant par Barak Obama en matière d'importation de pneus en provenance de la Chine; il semble bien que l'administration Obama persiste et signe.

Dans le but bien clair d'aider le marché local et de favoriser les manufacturiers de pneus américains, Barak Obama a fait fi de l'opinion manifestée par le ministre du Commerce de Chine, Yao Jian, concernant l'ajout d'une taxe de 35 % sur les pneus provenant de Chine. Pour le gouvernement chinois, il s'agit d'un acte grave de protectionnisme de la part des Américains.

Ce sont les travailleurs de l'industrie du pneu qui avait fait cette demande à Obama, prétextant que les importations de pneus chinois avaient triplé entre 2004 et 2008, ce qui aurait coûté 5000 emplois aux États-Unis.

Cette taxe sera de 35 % la première année, de 30 % la deuxième année et de 25 % la troisième année. On est quand même loin des 55, 45 et 35 % que demandait l'industrie.

Le Blog Auto.ca

Pour partager :