La DeLorean DMC-12: une classique des temps modernes

Pour partager :

DeLorean-DMC-12

Certaines voitures deviennent des classiques à cause de leur beauté, d'autres à cause de leur puissance ou parce qu'elles sont rares et recherchées. La DeLorean DMC-12 n'a aucun de ces attributs. Elle est devenue célèbre grâce au film où elle est apparue: Back to the Future. La DeLorean DMC-12 (qu'on appelle tout simplement DeLorean puisque la compagnie n'a produit qu'un seul modèle) est une voiture sport construite par la DeLorean Motor Company pour le marché américain en 1981 et 1982.

En octobre 1976, le premier prototype de la DeLorean fut complété par William T. Collins, ingénieur-en-chef et designer, un ancien de Pontiac. À l'origine, la voiture était conçue pour accueillir un moteur rotatif Citroën/NSU en position centrale. Comme la production de ce moteur était terminée, le favori devient le V6 Cologne de Ford. Finalement, c'est le V6 PRV (Peugeot-Renault-Volvo) à injection qui fut retenu. Ce moteur a été installé en position arrière, au lieu de la position centrale prévue initialement.

Plusieurs autres changements ont été effectués, notamment à la suspension, et c'est Colin Chapman, fondateur de Lotus, qui s'en est occupé. Chapman a remplacé tout ce qui n'était pas conventionnel et l'a remplacé par des techniques utilisées chez Lotus. Le design original signé Giugiaro n'a pas été retouché, même les portières de type «gullwing» et la carrosserie en acier galvanisé.

John Z. DeLorean avait besoin de 175 millions de dollars pour développer et construire son usine d'assemblage. En convaincant des célébrités d'Hollywood comme Johnny Carson et Sammy Davis Jr. d'investir dans sa compagnie, DeLorean finit par construire des voitures à Dunmurry, en banlieue de Belfast, en Irlande du Nord. L'usine, pourtant destinée à Puerto Rico, fut construite à cet endroit après que la Northern Ireland Development Agency y ait investi 100 millions de livres et ce, même si des consultants engagés par la NIDA avaient prédit à cette entreprise seulement 10% de chance de réussite.

La construction de l'usine débuta en 1978 et, même si la production des voitures devait commencer en 1979, elle fut retardée jusqu'en 1981 par des problèmes d'ingénierie et de dépassement de budget. À cette époque, le taux de chômage était élevé en Irlande du Nord et les gens faisaient la file pour décrocher un emploi. Les employés étaient inexpérimentés, mais grassement payés et travaillaient avec le meilleur équipement possible. Tous les problèmes de qualité avaient été résolus dès 1982. Les voitures avaient une garantie de 12 mois, 12 000 milles.

La DeLorean Motor Company a fait faillite en 1982, tout de suite après que John Z. DeLorean se soit fait arrêter sous des accusations de trafic de drogues. Il a été innocenté, mais il était trop tard pour la DMC-12. À peu près 9200 DMC-12 ont été produites entre janvier 1981 et décembre 1982, le cinquième de celles-ci en octobre 1981. Si vous possédez un exemplaire 1982 avec numéro de série 12XXX et conduite à droite, construisez-vous un garage pour l'entreposer car il n'en reste que douze!

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :