« La F1 doit changer ! » ─ Luca di Montezemolo

Pour partager :

Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, a dit que le fabricant d'automobiles s'est engagé et a signé l'entente Concorde jusqu'en 2012; cependant, il affirme que si le climat de mécontentement entourant les mesures d'austérité et les changements aux règles persiste, Ferrari pourrait envisager un retrait de la Formule 1.

Le président de la firme de Maranello voudrait que les choses bougent d'ici 2012. Il a besoin qu'on le motive à rester dans le sport. Il déplore le fait, par exemple, que les équipes et les pilotes ne soient pas disponibles pour le public et la presse présents dans les paddocks, comme c'est le cas au Mans, par exemple.

Si ce genre de commentaire était venu d'une autre écurie que Ferrari, on aurait pu le considérer; mais quand on sait que Ferrari a toujours été très jalouse de ses acquis, qu'elle cachait ses monoplaces avec des bâches et comptait des prima dona parmi son personnel d'ingénieurs et de pilotes, comment donner foi à ce type de commentaire ?

Est-ce qu'on aurait changé à ce point chez Ferrari ?

Le Blog Auto.ca

Pour partager :