La marque Cord, synonyme d’élégance

Cord 1936

Hier, on nous a parlé dans les médias de la collection incroyable de 500 voitures anciennes de la famille Demers. Cette collection, inconnue de plusieurs, contient quelques-uns des plus beaux modèles de l’industrie automobile, dont certains sont très rares ou carrément uniques.

En écoutant une entrevue de Paul Houde avec un membre de la famille Demers, celui-ci a parlé d’une Cord 1930, spécialement conçue pour Jean Harlow, célèbre actrice américaine des années 30. Je connais bien la beauté des voitures de cette marque américaine et j’ai pensé qu’il serait intéressant de vous la faire connaître.

Cord est une marque américaine originaire de Connersville, en Indiana. Ses voitures seront manufacturées de 1929 à 1932, ainsi qu’en 1936 et 1937. Son créateur, Errett L. Cord, s’est fait un nom comme vendeur. À l’adolescence, il vendait des Ford T près de sa ville natale de Los Angeles. Par la suite, il vendra des Victory chez un concessionnaire de Chicago. Il serait probablement resté vendeur toute sa vie si on ne lui avait pas proposé de réorganiser la société Auburn, alors en faillite.

Il ne lui fallut qu’un an pour remettre la compagnie sur pied et, cinq ans plus tard, il lançait la Cord L -29. Celle-ci était construite par Auburn et distribuée chez ses concessionnaires. Son moteur est un gros huit cylindres en ligne Lycoming de 127 chevaux et, dispositif inédit à l’époque, c’est une traction avant. Cette innovation suscite un vif intérêt même si un défaut irrémédiable conduit à la rupture du joint de cardan. 4400 exemplaires seront produits jusqu’à la dépression de 1932.

Quatre ans plus tard, en 1936, une nouvelle Cord est lancée. L’innovation de la 810 est ses phares escamotables intégrés dans les ailes. Elle est tellement différente qu’elle est classée au Musée d’Art moderne. Toutefois, le public n’est peut-être pas prêt pour une voiture si différente. En plus du V8 Lycoming, un moteur turbo de 198 chevaux est ajouté au choix de motorisation, mais rien n’y fait. Seulement 2320 voitures sont vendues jusqu’en 1937, année de l’arrêt de la production.

Des problèmes de fiabilité ont refroidi l’enthousiasme initial et le nombre de concessionnaires a diminué rapidement. Des 810 1936 non vendues ou en cours d’assemblage ont été commercialisées comme des 812 1937. Un seul prototype Cord 1938 avec quelques modifications à la calandre et au couvercle de transmission a été assemblé. L’empire Cord, aux prises avec des allégations de fraude financière, a été vendu à l’Aviation Corporation, et Errett L. Cord a déménagé au Nevada, où il a fait fortune dans l’immobilier et d’autres entreprises.

Dans les années suivantes, l’engouement de la clientèle américaine pour ces voitures d’avant-garde renaît, même si la production est terminée. Certains autres constructeurs ont proposé des répliques, la plus intéressante étant celle de Glenn Pray, produites entre 1964 et 1972, avec moteur de Chevrolet Corvair et traction avant.

Errett Lobban Cord est décédé le 2 janvier 1974. Il avait créé l’une des plus belles voitures américaines.

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>