La marque Edsel, une grosse erreur de Ford

Pour partager :

ford-edsel-1958Dans l'histoire plus que centenaire de l'industrie automobile, il y a eu beaucoup de marques que plusieurs d'entre nous ont oubliées. Certaines marques ont eu leur raison d'être, mais d'autres ont été créées de toutes pièces afin de mieux concurrencer les compétiteurs. C'est un peu ce qui est arrivé à Ford à la fin des années 50.

Edsel est une marque de la Ford Motor Company vendue de 1958 à 1960. Edsel devait être une marque entièrement nouvelle et devait permettre à Ford de gruger des parts de marché à General Motors et Chrysler. Elle comblait un vide entre GM et Ford sur le marché domestique américain permettant à Ford de lutter plus efficacement sur le marché.

Au début des années 50, Ford est devenue une compagnie publique, puisqu'elle n'appartenait plus uniquement à des membres de la famille Ford. Le nouvel état-major de Ford analyse alors ses marques avec celles de GM pour en déduire que Lincoln ne se bat pas contre Cadillac, mais plutôt contre Oldsmobile et Buick. Puisque Ford avait un surplus de capital acquis avec le succès de la Ford Thunderbird, les dirigeants planifient de monter Lincoln plus haut dans l'échelle du luxe, avec la marque Continental au sommet, et d'ajouter une nouvelle marque dans le segment intermédiaire de luxe pour remplacer Lincoln.
ford-edsel-1958-2
Les recherches du département marketing débute en 1955 sous le nom de code "E car", représentant alors "experimental car". Ford décide plus tard d'utiliser le nom "Edsel", du nom d'Edsel B. Ford, fils du fondateur de la compagnie, Henry Ford, même si Henry Ford II s'y opposait. La marque sera vendue aux côtés des véhicules Ford puisqu'elles partageront les mêmes plateformes alors que Lincoln-Mercury formeront l'autre tandem.

Ford a toujours prétendu avoir fait ses devoirs quant à la clientèle-cible, mais la clientèle ne semblaient pas très attirée par les Edsel lors de leur lancement le "Jour E", le 4 septembre 1957. Il faut dire que Ford avait promis une toute nouvelle voiture alors que la majorité des éléments de ces voitures étaient fortement inspirés des Ford. La marque Edsel avait ses propres concessionnaires de novembre 1956 jusqu'à janvier 1958 alors que ses ventes furent intégrées à celles de Mercury et Lincoln. Au départ, les Edsel étaient vendues chez 1187 concessionnaires, ce qui faisait 10 000 concessionnaires en tout pour Ford. Ça peut sembler beaucoup, mais, à l'époque, Chrysler en avait 10 000 et GM, 16 000.

Quatre modèles composaient la gamme 1958 : Citation, Corsair, Pacer et Ranger en plus des familiales Bermuda et Villager. En 1959, il ne restait que deux séries : Ranger et Corsair. Seule la première a été fabriquée en 1960, à seulement 2846 exemplaires. Quelques innovations sur les Edsel : le compteur de vitesse "rolling dome", des témoins lumineux pour un bas niveau d'huile et une surchauffe du moteur. Elle offrait aussi quelques options de sécurité comme les ceintures de sécurité sans frais supplémentaire et des portières arrière avec barrures "protection-enfant".

Par Christian Gagnon - autoExpert.ca

Pour partager :