La nouvelle limousine de Vladimir Poutine fait jaser

Limousine Vladimir Poutine

Elle n’est pas encore entièrement conçue et n’a évidemment pas encore été vue sur la route que la limousine du président russe Vladimir Poutine fait jaser. Qu’on soit en accord ou non avec les politiques interventionnistes russes, les tergiversations au sujet de sa limousine officielles alimentent plusieurs sites de la grande toile.

Depuis qu’il est président des États-Unis, Barack Obama se promène confortablement assis à l’arrière d’une grande Cadillac, surnommée Cadillac One en référence à l’avion présidentiel Air Force One. Pour Vladimir Poutine, il n’est plus question de se promener en Cadillac, une sorte de fréquentation de l’ennemi! Aucune autre marque, que ce soit Mercedes-Benz, BMW, ou même une Bentley ou une Rolls-Royce, ne semble pouvoir le contenter.

Le problème, c’est qu’en Russie, l’industrie automobile n’a pas grand-chose à offrir en ce qui a trait au luxe. Les ZIL qui servent généralement de limousines officielles ont une conception qui remonte aux années 80. Rien pour s’imposer face aux autres puissances mondiales!

Limousine Vladimir Poutine - Intérieur

Si vous étiez offusqué que le gouvernement Harper mettent des centaines de millions de dollars pour l’achat de bombardier F-35, imaginez les Russes qui voient leur gouvernement engloutir entre 150 et 400 millions de dollars afin de développer cette nouvelle gamme de véhicules. Car il n’y a pas seulement une limousine sur les planches à dessin, mais aussi une berline et un utilitaire sport.

Même si la compagnie ZIL est impliquée dans la conception de cette nouvelle voiture, Poutine a été très clair que les vieilles façons de penser de l’ère soviétique devront être mises de côté. Pas question de projeter une image vieillotte pour le président russe. Puisqu’elle devrait être prête en 2016, Vladimir Poutine n’aura que les deux ans restant à son mandat présidentiel pour se pavaner dans sa nouvelle voiture, qui porte le nom de code «Project Cortege», pour l’instant. À moins qu’il ne soit reporté au pouvoir…

L’allure de la voiture comme telle n’a rien d’excitant, comme toutes celles des autres chefs d’État. Elle a le nez qui fait penser à une Bentley ou une Rolls, avec une calandre très proéminente et du métal chromé à profusion. La partie arrière me fait penser à une Chrysler 300, du moins, pour la ligne de toit. Des emblèmes patriotiques sont apposés un peu partout, notamment sur le volant et à l’arrière, où l’on retrouve de luxueux sièges destinés à recevoir l’élite russe.

Peu importe de quoi elle aura l’air, il est indéniable que cette limousine est une opération politique destinée à redorer le blason automobile de la Russie. Sera-t-elle une réussite? Je ne sais pas, mais les préjugés sont forts, surtout lorsqu’on pense à Lada!

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

One thought on “La nouvelle limousine de Vladimir Poutine fait jaser

  • 21 mai 2014 à 10 h 09 min
    Permalink

    On ne plaisante pas avec le président russe. C’est une question d’égo et de « celui qui à la plus grosse ». On se croirait dans la cour de récré, mais ils ont des millions entre les mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>