Le numéro qui dit tout, ou presque

Pour partager :

Comment décoder le numéro de série d'un véhicule d'occasion

Parmi les collectionneurs de vieilles voitures, et même parmi les simples amateurs de voitures rares, il existe une pratique étrange qui consiste à savoir par cœur les 17 caractères qui forment le numéro de série de ses joujous. Souvent, c’est par obligation qu’on le retient, puisqu’il faut le citer lors de la commande de certaines pièces de rechange, par exemple. C’est aussi un bon moyen de montrer son attachement : puisque vous avez pris la peine de retenir son numéro de série, c’est qu’il doit y avoir quelque chose entre vous.

Même sans le retenir par cœur, il est intéressant de décortiquer les différentes parties d’un numéro de série. C’est que chaque caractère représente quelque chose, du lieu d’assemblage au type de carrosserie, en passant par l’année-modèle ou le type de boîte de vitesses. Armé de ces informations, vous pouvez alors valider les informations d’un vendeur, quitte à le questionner sur certaines particularités que vous aurez découvert.

Exemple typique

Voici le numéro de série d’une voiture que je connais bien :

YS3 E D 5 5 E 8 1 3 099999

Les 3 premiers caractères représentent le pays et le constructeur du véhicule : dans le cas ici, Y veut dire Suède et YS3 veut dire Saab.

Le 4e caractère représente la gamme de véhicule. Dans ce cas-ci, le E signifie Saab 9-5.

Les 5e, 6e et 7e caractères représentent la série, la version de carrosserie et le type de boîte de vitesse; D veut dire marché nord-américain avec double airbags, 5 veut dire 5 portières et l’autre 5 veut dire boîte de vitesse manuelle à 5 rapports.

Le 8e caractère représente le code de moteur; c’est ce caractère qu’on vous demande souvent au comptoir de pièces, pour s’assurer de vous donner les bonnes composantes. Dans mon cas, E veut dire B235E, le moteur de base 2,3L de 185 cv.

Le 9e caractère un peu spécial, puisqu’il permet de valider la légitimité du numéro de série au complet. Il existe une formule mathématique, sous forme de série, qui permet de le calculer à partir des 16 autres caractères.

Le 10e caractère représente l’année-modèle du véhicule. Ce n’est pas l’année de fabrication. Le 1 veut donc dire année-modèle 2001, même si la voiture a été fabriquée en octobre 2000.

Le 11e caractère représente l’usine d’assemblage final du véhicule. Le 3 signifie l’usine de Trollhattan, en Suède.

Et finalement, les caractères 12 à 17 sont spécifiques à chaque véhicule, et ne représentent que l’ordre chronologique d’assemblage.

Trouver l’information

Comme on peut le voir ici, décortiquer un numéro de série révèle plusieurs informations intéressantes, à condition de savoir ce que veut dire chaque caractère. Il est à noter que la plupart des codes sont spécifiques à chaque marque. Pour trouver ces informations, les sites web et les forums des amateurs d’une marque peuvent fournir ces informations gratuitement. Sinon, certains services en ligne de validation de NIV sont offerts, moyennant un coût modique. Et il reste toujours la concession de voiture neuve, qui peut valider un numéro de série, en plus de fournir l’historique des rappels qui ont été effectués sur le véhicule.



Le Blog Auto

Pour partager :