Le V6 de 3,6 L à injection directe de GM est encore primé.

Pour partager :

Pour la deuxième fois en deux ans, le moteur V6 de 3,6 L à injection directe, doté de la distribution à calage variable, qui équipe la CTS de Cadillac reçoit un prix en raison de son rendement énergétique et ses performances.

Le magazine Ward’s AutoWorld a classé le moteur V6 de 3,6 L à injection directe et distribution à calage variable (VVT) de General Motors parmi les dix meilleurs moteurs nordaméricains de 2009.

Fabriqué à l’usine de groupes propulseurs de GM située à St. Catharines en Ontario, le moteur fait partie de la stratégie globale de GM qui vise à munir ses véhicules de technologies de propulsion évoluées qui réduisent la consommation de carburant et les émissions.

C’est la deuxième année que les rédacteurs du magazine décernent un prix à ce moteur, lequel équipe la CTS de Cadillac (élue voiture de l’année par le magazine Motor Trend) ainsi que six autres modèles GM. Le prix sera remis en janvier, au Salon de l’auto de Detroit.

« Nous sommes heureux que le fruit de notre virage écologique soit récompensé », a déclaré David Paterson, vice-président des affaires publiques de GM Canada. « Une récompense comme celle-là reflète les efforts énergiques que nous avons déployés pour réduire la consommation de carburant ainsi que les émissions polluantes par l’utilisation de technologies de moteur et de transmission sophistiquées. »

Le moteur V6 de 3,6 L de GM doté de la distribution à calage variable et de l’injection directe est l’un des plus éconergétiques de la famille des moteurs de technologie avancée de GM, sa consommation ayant été réduite de 3 % par rapport à celle de son  rédécesseur. La CTS munie du V6 VVT de 3,6 L à injection directe et d’une boîte automatique à six vitesses ne consomme que 7,5 L/100 km sur route et 10,1 L/100 km lorsque l’on combine la consommation en ville et sur route.

De plus, la technologie de l’injection directe réduit de 25 % les émissions d’hydrocarbures au démarrage à froid. Grâce à cette technologie, le carburant est pulvérisé directement dans le cylindre du moteur, où il se mélange à l’air. Pendant que le carburant est pulvérisé dans le cylindre, le mélange air-carburant se refroidit. Cela permet l’augmentation du rapport de compression, lequel améliore le rendement énergétique et les performances du moteur. Outre la CTS de Cadillac, le moteur V6 de 3,6 L à injection directe est proposé avec l’Enclave de Buick, la STS de Cadillac, le Traverse de Chevrolet, l’Acadia de GMC, l’OUTLOOK et le VUE hybride à deux modes de Saturn de l’année modèle 2009.

GM Canada

Pour partager :