Les 10 meilleurs moteurs de 2015 selon Wards

Wards Ten Best Engines 2015

Chaque année, le magazine américain Wards dévoile le résultat de ses essais sur les moteurs qui sont nouveaux ou améliorés. Pendant les mois d’octobre et de novembre, les essayeurs ont testé 37 groupes motopropulseurs de toutes sortes. Autrefois, on aurait eu droit à toute une liste de moteurs à essence, mais les temps ont bien changé. Pour 2015, la liste des meilleurs moteurs comprend trois quatre-cylindres turbocompressés, deux trois-cylindres turbocompressés, un V6 diesel, deux V8, un moteur électrique et un à pile à combustible. Une belle brochette qui démontre bien que l’industrie automobile est en pleine mutation.

De ces dix moteurs, quatre ont déjà remporté la statuette. Le V8 de 6,2 litres de la Chevrolet Corvette Stingray, le petit trois-cylindres turbo de la Ford Fiesta, déjà nommé Moteur de l’année 2012 en Europe, le V6 3,0 litres diesel du Ram 1500 EcoDiesel, seul diesel V6 offert dans une camionnette en Amérique, et le quatre-cylindres 1,8 litre turbo de la Volkswagen Golf, un moteur que j’ai personnellement bien aimé avec sa boîte DSG. Tous les moteurs gagnants sont installés dans des véhicules dont le modèle de base ne dépasse pas la barre des 60 000$.

Si le V8 6,2 litres de la Stingray revient pour une deuxième année, il faut ajouter le V8 HEMI 6,2 litres compressé de la Dodge Challenger SRT Hellcat. Ce moteur qui semble avoir la faveur de toute une meute de journalistes a brûlé bien du caoutchouc sur les pistes d’essai avec ses 707 chevaux. Il est digne d’un « muscle car » à l’ancienne.

Dans la liste, je repère également le moteur à cylindres horizontaux de 2,0 litres de la Subaru WRX. Ce moteur turbo, que j’ai pu mettre à l’essai il y a quelques mois, est puissant tout en pouvant être utilisé dans la vie de tous les jours. La transmission CVT qui lui est associée offre également quatre modes afin de s’adapter à tous les styles de conduite. Un excellent moteur qui offre en prime une consommation de carburant raisonnable par rapport aux chevaux offerts.

Il y a trois moteurs d’avenir dans la liste de Wards. D’abord, le quatre-cylindres turbo de 2,0 litres de la Volvo S60. Ce qui est honorable, c’est que Volvo s’attaque à la consommation élevée de ces véhicules. Ce quatre-cylindres est le début de cette nouvelle ère. Ensuite, le moteur électrique de la BMW i3. Ce moteur de 127 kW représente également une nouvelle avenue pour BMW qui nous a habitués dans le passé à des moteurs performants, mais aussi gloutons. La BMW i3 offre la puissance d’un moteur électrique, sans consommer d’essence. Le troisième moteur est celui du Hyundai Tucson FCEV, un moteur électrique à pile à combustible. Pour l’instant, le gros problème de ce moteur est l’approvisionnement en hydrogène. On peut toutefois admirer l’audace de Hyundai pour cette technologie.

Finalement, le trois-cylindres 1,5 litre turbo de la MINI se mérite une place de choix. Avec ses 136 chevaux, ce moteur serait étonnamment puissant, pouvant accomplir le 0-100 km/h en moins de 8 secondes.

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>