Les 40 ans de la Porsche 917

Pour partager :


La Porsche 917 est entrée dans la légende et était l’une des voitures de course les plus rapides et les plus réussies de tous les temps.

l y a quarante ans, le 13 mars 1969, Porsche dévoilait au Salon automobile international de Genève une voiture qui, même selon les normes d’aujourd’hui, représentait la parfaite incarnation de la « super voiture sport ».

Porsche avait commencé à travailler sur le Projet 917 en juin 1968, après l’annonce par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) de la création d’une catégorie pour les « voitures sport homologuées » de cylindrée maximale de cinq litres et d’un poids minimal  de 800 kilogrammes. Sous la direction de Ferdinand Piëch, 25 unités de cette nouvelle voiture de course furent terminées pour avril 1969 et celle ci faisait ses débuts sur circuit la même année.

Après avoir connu des difficultés techniques qui l’ont empêchée de terminer ses trois premières courses, la Porsche 917 a enregistré ses premiers succès en août 1969 lors d’une course de 1000 kilomètres au circuit autrichien Österreichring, grâce à une victoire de Jo Siffert et de Kurt Ahrens.

La configuration de moteur de la Porsche 917 était tout aussi inusitée que ses différents styles de carrosserie. Derrière le siège du conducteur était logé un moteur douze cylindres à plat opposés de 4,5 litres refroidi à l’air et développant 520 chevaux. Le châssis tubulaire était composé d’aluminium et la carrosserie, de matériaux synthétiques renforcés de fibres de verre. Les ingénieurs de Porsche ont conçu différents styles de carrosserie en fonction des exigences variées de différents circuits. La version dite à « carrosserie courte » était conçue pour les routes très sinueuses, où une forte pression de contact était nécessaire pour négocier les virages à grande vitesse. Une version à carrosserie longue avait été conçue pour les pistes rapides et les vitesses de pointe supérieures. Il y avait aussi les Porsche 917 Spyder à carrosserie ouverte, qui ont été utilisées lors des championnats Can-Am et des épreuves Intersérie.

À la fin de la saison de course de 1970, Porsche a remporté le championnat du monde de course automobile, les modèles 908/03 et 917 ayant raflé neuf des dix épreuves. Les victoires ont débuté à Daytona et ont continué aux circuits Brands Hatch, Monza, Spa et du Nürburgring. Porsche a aussi remporté la course Targa Florio et enregistré des victoires aux circuits Watkins Glen et Österreichring.
Le point culminant de la saison fut une victoire longtemps convoitée de la légendaire course d’endurance des 24 heures du Mans, un trophée que Hans Herrmann et Richard Attwood ont rapporté avec eux à Zuffenhausen le 14 juin 1970. Leur modèle 917 à carrosserie courte, arborant les couleurs rouge et blanc de Porsche Salzburg et portant le numéro de départ 23, a écrasé ses concurrents lors d’une course ponctuée par une pluie torrentielle.

Tout comme l’année précédente, la saison 1971 a été dominée par la 917, Porsche remportant de nouveau le championnat du monde de course automobile, récoltant les premières places dans huit des dix épreuves. Encore une fois, la Porsche 917 triomphait au 24 heures du Mans – cette fois ci avec Gijs van Lennep et le Dr Helmut Marko au volant d’un modèle 917 à carrosserie courte orné d’« ailerons de requin » et comportant un châssis tubulaire en magnésium. Leur vitesse moyenne de 222 km/h sur une distance de 5335 kilomètres est un record qui n’a toujours pas été battu jusqu’à ce jour.

Une version à carrosserie longue de la Porsche 917 a établi un nouveau record en 1971. Sur la ligne droite de Mulsanne aux 24 heures du Mans, la 917 #21 a atteint une vitesse record de 387 km/h. Toujours au 24 heures du Mans, une autre version de la 917 a acquis une solide renommée : la 917/20.

Mélange des modèles à carrosserie courte et à carrosserie longue, elle se distinguait par ses larges proportions. Bien que le bolide de couleur rose, surnommé le « cochon rose », ait dû abandonner la course à mi chemin, sa couleur inusitée en a fait l’un des plus célèbres modèles de toute l’histoire de Porsche.

Ce fut à l’expiration du règlement de la FIA relatif aux voitures sport de cinq litres de cylindrée à la fin de 1971 que Porsche a décidé de participer au championnat canado-américain de course automobile (CanAm). En juin 1972, l’écurie privée Penske utilisait pour la première fois la Porsche 917/10 Spyder à moteur turbocompressé. Développant jusqu’à 1000 ch, la 917/10 a dominé la série et a permis à Porsche de remporter le championnat CanAm, grâce à des victoires aux circuits de Road Atlanta, Mid-Ohio, Elkhart Lake, Laguna Seca et Riverside. L’année suivante, la Porsche 917/30 Spyder avec moteur de 1200 chevaux faisait ses débuts sur piste. Le bolide, piloté par Mark Donohue, dominait le circuit à un tel point que les règlements de la série ont dû être réécrits afin d’exclure la 917/30 de la série 1974.


Le Blog Auto • Porsche AG

Pour partager :