Les canadiens changent trop souvent de véhicule et perdent de l’argent

Pour partager :

Un récent sondage a été effectué auprès de conducteurs canadiens et on découvre que le prix est le critère principal pris en compte lors de l’achat d’un véhicule. Pourtant, en changeant trop régulièrement de véhicules, les canadiens perdent de l’argent !

D’après un sondage du mois d’aout de Léger Marketing, et commandé par Krown, le chef de file au Canada en matière de protection antirouille, on apprend que les consommateurs canadiens priorisent le prix lors de l’achat d’un véhicule, qu’il soit neuf ou usagé. Pourtant, un grand nombre de constructeur proposent désormais de plus en plus de véhicules efficaces, sécuritaires et fonctionnels, dotés de très belles technologies. Lors de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, voici les considérations principales d’un canadiens, par ordre de préférence :
-    Le prix
-    La faible consommation d’essence
-    La Sécurité
-    La marque/Le modèle
-    La valeur de revente
-    L’impact environnemental
Durant ce sondage, qui comptait 1 260 conducteurs, 77% des personnes ont avoué posséder un véhicule de moins de 10 ans. Ainsi, on peut en déduire que les canadiens perdent de l’argent en remplaçant leur véhicule trop souvent, alors qu’ils pourraient l’entretenir afin de le garder plus longtemps. Freeman Young, le président de Krown, a déclaré “De nombreux canadiens se volent eux-mêmes en se débarrassant prématurément de leur voiture. Grâce à un entretien régulier et à l’adoption de mesures préventives simples tout au long de la vie utile d’un véhicule, les Canadiens peuvent économiser davantage d’argent et réduire leur empreinte écologique en gardant leurs voitures plus longtemps sur la route et en retardant leur mise au rancart.” Le Québec arrive en tête des provinces qui comptent le plus de propriétaires de véhicules de moins de 5 ans.

En moyenne, la valeur de dépréciation d’un véhicule se situe à 2 000$ par année, voire plus lors des premières années suivant l’achat. Le meilleur moyen de garder une certaine valeur de revente pour son véhicule, c’est d’effectuer un entretien régulier. Afin d’entretenir sérieusement son véhicule, et ainsi de prolonger sa durée de vie tout en faisant des économies, voici quelques conseils intéressants donnés par Krown :
-    Il est important d’effectuer un traitement antirouille chaque année, afin de protéger le véhicule. Sa valeur de revente sera alors augmentée et vos coûts de réparation diminueront.
-    Il est déconseillé d’entreposer son véhicule dans un garage chauffé l’hiver, car cela peut accélérer la corrosion, créer des dommages et laisser des traces de rouilles causées par la chaleur.
-    Lors de chaque trajet, votre véhicule n’est jamais à l’abri de matières corrosives dangereuses. Ainsi, il est conseillé de laver régulièrement son véhicule, tout au long de l’année.
-    Il est suggéré de respecter le programme d’entretien recommandé par le fabricant, afin de préserver la valeur de revente de votre véhicule.
Pour revenir au sondage, les plus conservateurs sont les habitants de Colombie-Britannique et de Manitoba/Saskatchewan. 31% des habitants de ces provinces conduisent des véhicules de plus de 10 ans, et perdent ainsi moins d’argent à changer régulièrement de véhicules. C’est le Québec et l’Ontario qui ferment la marche, avec seulement 17% des résidants qui possèdent des véhicules de plus de 10 ans.

Brian Oudart - Le Blog Auto.ca

Pour partager :