Les françaises dépensent moins

Pour partager :

D’après une étude réalisée par la fédération européenne Transport et Environnement, les émissions moyennes de CO2 des véhicules neufs des constructeurs présents en Europe se sont établies à 173 g/km en 2006, soit 0,6 % de plus qu’en 2005.

Peugeot-Citroën arrive en tête du classement des constructeurs dont les véhicules émettent le moins de CO2 (142 g/km en moyenne), devant Fiat (144 g/km) et Renault (147 g/km). Suivent Toyota (153 g/km), Honda (154 g/km), General Motors (157 g/km), Ford (162 g/km), Suzuki à égalité avec Volkswagen (166 g/km), Hyundai (167 g/km), Nissan (168 g/km), Mazda (173 g/km) et BMW (184 g/km). Mercedes-Benz arrive en queue du peloton européen avec des émissions moyennes de 188 g/km.

Les constructeurs français et italiens ont réduit les émissions de leurs véhicules de 1,6 % (- 2,7 % pour Peugeot et - 0,8 % pour Renault) en moyenne l’an dernier, et les groupes japonais de 2,8 %. L’étude souligne qu’une réduction de 1 % du poids d’une voiture entraîne une baisse de 0,8 % de ses émissions de CO2. Or, « les constructeurs allemands semblent décidés à construire des voitures toujours plus lourdes, grandes et consommatrices d’essence », dénonce la fédération.

« Les voitures de haut de gamme n’arriveront jamais à réduire leurs émissions de CO2 à 120 grammes par kilomètre parcouru », a déclaré M. Alex Strotbek, administrateur d’Audi, en marge d’une réunion d’experts de l’environnement organisée ces jours-ci par Michelin à Shanghaï. De toute façon, « supprimer toutes les voitures supérieures à 6 cylindres n’aboutirait qu’à une réduction de 2 % des émissions de CO2 », a renchéri M. Herbert Kohler, directeur de la recherche et développement chez Daimler-Benz.


Le Blog Auto

Pour partager :