Loi et réparation automobile

Pour partager :

Loi et réparation automobile

En ce temps de printemps, les conducteurs sont nombreux à faire changer leurs pneus d’hiver et demander une inspection de leur véhicule. Les garagistes font de très bonnes affaires, mais certains d’entre eux vont malheureusement profiter de l’occasion pour frauder quelques clients. La tâche de trouver un bon garagiste devient donc importante afin d’éviter les mauvaises surprises. Voici les arnaques les plus répertoriées ainsi que les lois et règlements qui s’y rattachent.

La fausse estimation

Un garagiste vous livre une évaluation, que vous acceptez, et lors de la reprise du véhicule, votre facture est beaucoup plus importante que sur l’évaluation. Des pièces ont été ajoutées à la facture et du temps supplémentaire chargé. Votre garagiste prétend pour sa part que vous aviez accepté l’évaluation initiale et étiez conscient des ajouts potentiels.

Dans ce cas très commun, la garagiste doit obligatoirement vous fournir une évaluation pour des réparations de plus de 100$. Il peut aussi vous charger pour faire l’évaluation, mais sachez que la plupart le feront gratuitement.

Dans le cas précédent, la loi oblige les garagistes à respecter l’évaluation. Lorsque des réparations sont découvertes suite à l’évaluation initiale, le garagiste à l’obligation de vous avertir avant d’effectuer le travail. Vous n’aurez donc pas de mauvaises surprises.

Les mauvaises réparations

Votre véhicule sort du garage et roule à nouveau parfaitement… jusqu’à ce que le même problème soit de retour. Puisque l’automobile était parfaitement fonctionnelle, votre garagiste refuse de faire les réparations à nouveau. C’est votre conduite qui a causé le problème après tout.

La loi est très claire à ce niveau, les réparations sont garanties pour une durée de trois mois ou 5000 kilomètres pour votre auto. Évidemment, cette garantie s’applique aux réparations effectuées et non l’ensemble du véhicule.

Les pièces ont disparu

Suite à une réparation douteuse, vous demandez de voir les pièces changées qui ont malheureusement disparu. Le garagiste vous affirme pourtant que ces pièces n’étaient plus bonnes et que de toute façon c’est inutile de les voir.

Sachez que lorsque vous demandez des réparations sur votre véhicule, le garagiste est obligé par la loi de vous donner les pièces qui ont été remplacées si vous le demandez. Cette précaution vous assure que le garagiste a bel et bien réparé des pièces qui étaient brisées ou usées. Cela prévient aussi le vol de pièce par les garagistes. Il existe toutefois certaines exceptions, soit lorsque la réparation est faite gratuitement, lorsque la pièce est remise à neuf ou réusinée et lorsque la pièce est remise au constructeur.

Malgré le fait que la mécanique peut parfois être un mystère pour vous, il est tout de même important de connaitre vos droits et procédures lorsque vous faites affaire avec un garagiste.

Pour partager :