Matra-Simca Rancho

Pour partager :

La voiture mystère de la dernière édition est l’ancêtre des véhicules tout-chemin que sont les actuelles Outback, allroad et autres Cross Country. Fabriquée par le petit constructeur français Matra-Simca, la Rancho a été produite de 1977 à 1984.

Elle est l'aboutissement d'une réflexion sur la voiture de loisirs dont la demande allait croissante dans les années 70. Les 4x4 civilisés étaient encore peu nombreux, la majorité étant vraiment très rustiques, inspirés de la mécanique des célèbres Jeep. Il y a une place pour un modèle intermédiaire, un tout chemin (par opposition à tout-terrain) et c'est dans ce nouveau créneau que Matra s'engage, après avoir réalisé des coupés sportifs à l’allure plutôt bizarre.

Le développement d'une version 4 x 4 a été assez vite écarté à cause des coûts inhérents à un tel projet, des modifications techniques étant nécessaires pour la sortie de la transmission depuis un moteur transversal vers les roues arrière. Elle était élaborée  sur la version commerciale de la petite Simca 1300, (aujourd’hui on pourrait partir de la Chevrolet HHR en version tôlée, par exemple) renforcée en de nombreux points, avec une garde au sol rehaussée et une carrosserie originale, et c’est à peu près tout. La petite firme Matra maîtrise déjà l'utilisation de la résine de polyester et de la fibre de verre et l’utilisera ainsi pour la partie arrière, un gage de légèreté et de facilité de fabrication pour un moindre coût.

Il est prévu à l'origine une production de 25 000 unités. Le succès dépassera toutes les espérances puisque près de 57 000 seront finalement produites. La Rancho dans sa version définitive est lancée au salon de Genève en mars 1977 avec de nombreuses options possibles. La technique est éprouvée : le moteur transversal à quatre cylindres ainsi que tout le train moteur sont issus de la grande série.

Des pneus Pirelli CN36 en 185/70R14, des gros pare-chocs et une protection de la ceinture de caisse en polyester, un gros caisson surélevé à l'arrière avec une surface vitrée généreuse, voilà pour l'apparence. La tenue de route est excellente et le confort de la suspension est très apprécié en dehors des chemins, contrairement aux autres 4x4.

Plusieurs versions sont apparues durant la carrière de la voiture, de la Rancho de base à la version X de luxe, en passant par la Grand Raid avec son différentiel autobloquant, ses phares supplémentaires et ses pneus à gros crampons. Confortable et solide, spacieuse et originale, la Rancho péchait par une corrosion importante, un niveau sonore élevé et une finition intérieure approximative, pour être poli. Aujourd’hui, le concept est commun mais à l’époque, c’était une voiture originale destinée à transporter la petite famille vers la maison de campagne une fois le week-end arrivé.

Le Blog Auto

Pour partager :

3 thoughts on “Matra-Simca Rancho

  • 24 juin 2009 à 22 h 24 min
    Permalink

    Bonjour Louis-Alain,
    « Bienvenue au Club »…!

    Merci de faire connaître et partager des informations sur cette Rancho, le véhicule de tourisme le plus produit par MATRA dans les années 1980 (voir le film « La Boum »).
    Nous avons plein d’informations sur cette voiture…mais nous en cherchons toujours !
    Aviez-vous par exemple des Rancho importés au CANADA à l’époque…?
    Avez-vous un Club Simca ou Talbot ou Matra ?
    Savez-vous si des Rancho se trouvent actuellement sur votre territoire ?

    Quelques liens que l’on retrouve ici : monsite.orange.fr/matra-rancho-loisir/index.jhtml

    Le meilleur site sur cette Matra Rancho :
    http://www.matra-rancho.com

    Site sur une restauration complète d’une Matra Rancho :
    http://www.marancho.fr

    Cordialement,

    François

  • 13 juillet 2009 à 20 h 08 min
    Permalink

    Bonjour Jean (ou François ?),

    Malheureusement, il n’y a pas de Rancho au Québec, pas à ma connsaissance du moins. Par contre, un oncle, un original dans le plus pur sens du terme, à la suite de ses études à Louvain en Belgique, a ramené une SIMCA 1300, la donneuse d’organes de la Rancho. C’était au début des années 1970, et il troqua cette voiture pour une Renault 8 au débuts des années 1980. Un véritable spécimen, cet oncle.

    J’ai vu ma première Rancho lors d’un voyage dans le sud de la France en 2002, et j’en ai fait le tour plusieurs fois pour m’assurer que c’était bien un modèle de production. Une drôle de machine, cette Rancho.

  • 26 août 2009 à 20 h 38 min
    Permalink

    Bonjour Louis-Alain,

    J’aime bien ton commentaire sur ce véhicule que tu venais de découvrir :
    « J’ai vu ma première Rancho lors d’un voyage dans le sud de la France en 2002, et j’en ai fait le tour plusieurs fois pour m’assurer que c’était bien un modèle de production. Une drôle de machine, cette Rancho. »

    Nous améliorons toujours notre site sur les véhicules produits par MATRA…!
    Voir pour la Rancho ici : —–> http://www.matra-passion.com
    cliquer sur : « Les Voitures » à gauche…puis sur la RANCHO verte !

    Cordialement,

    François
    Jean BALUCHON

Les commentaires sont fermés.