Mazda6 de deuxième génération

Pour partager :

La nouvelle Mazda6, second modèle de la gamme Mazda à évoluer (après la Mazda2), a été conçue pour offrir aux automobilistes trois grandes valeurs clés. Tout d’abord, « sportive et émotionnelle », la nouvelle Mazda6 en appelle au coeur avec son design séduisant et le plaisir de conduire qu’elle procure. Par ailleurs, elle offre une « expérience exclusive » de qualité de fabrication, de plaisir au volant et de sécurité. Enfin, « intelligemment conçue », elle est spacieuse et confortable tout en restant séduisante et dynamique.

Ces trois valeurs combinées permettent une fusion entre la voiture et son propriétaire, un lien émotionnel fort, comme une amitié intime, un lien que les Japonais nomment Kizuna.

Design : les canons esthétiques japonais

De sa devancière, la nouvelle Mazda6 a gardé le style athlétique même si, cette fois, elle le communique de manière plus radicale. Plus longue, plus large, plus haute et dotée d’un empattement allongé, elle présente des lignes séduisantes, dans les plus pures traditions esthétiques japonaises… et Mazda. D’autant que cette carrosserie est assemblée avec le plus grand soin et que cela se remarque immédiatement. La nouvelle Mazda6 4 portes est plus longue (4 735 mm, + 65 mm), plus large (1 795 mm, + 15 mm) et plus haute (1 440 mm, + 5 mm) que sa devancière. Son empattement a également été allongé (2 725 mm, + 50 mm). La ligne de pavillon est plus marquée au niveau du pilier C, avec une partie arrière également plus marquée au bénéfice de l’élégance sportive.

La nouvelle version 5 portes est très différente. De dimensions similaires à celles de la berline 4 portes, elle présente une ligne de pavillon plus douce au niveau des piliers C pour un style ressemblant davantage à un coupé. Quant au break, il est le plus long (4 765 mm, + 75 mm). Il est également plus large (1 795 mm, + 15 mm) et à peine plus haut (1 490 mm, + 10 mm) que son prédécesseur, avec une ligne de caisse à décrochement et des fenêtres lissées. A l’intérieur, la nouvelle Mazda6 est encore plus grande et accueillante qu’auparavant. Elle respire la qualité, son habitacle est séduisant, tant à regarder qu’à utiliser. Son poste de conduite amène le conducteur à fusionner avec sa voiture, le tableau de bord qui semble flotter donne beaucoup de sens au mot « espace ».

Qualité, confort et équipement «premium »

Pour Mazda, il n’a jamais été question de créer pour la nouvelle Mazda6 des lignes réduisant l’espace intérieur et la fonctionnalité que l’on attend d’une voiture du segment C/D. En réalité, elle propose le meilleur dans tous les domaines. La nouvelle Mazda6, plus grande, offre davantage de place aux jambes (+20 mm) et aux épaules (+ 9 mm) que le modèle précédent. Vers l’avant, le conducteur bénéficie de l’une des meilleures visions du segment et vers l’arrière, il ne sera pas gêné par le nouveau dessin des appuis-tête, plus discrets et profitera en outre de rétroviseurs au dessin plus efficace. Cette voiture se révèle également plus pratique qu’auparavant avec l’une des ouvertures de coffre les plus larges de sa catégorie (1 066 mm pour la version break) et un système appelé Karakuri qui replie la banquette arrière 60/40 grâce à un simple levier situé sur la garniture de coffre et qui, sur le break, remonte automatiquement le nouveau couvrebagages Karakuri à l’ouverture du hayon. Le confort a lui aussi été amélioré avec de nouveaux sièges plus confortables lors des longs trajets et disposant d’un meilleur soutien latéral et avec un nouveau système de ventilation, chauffage et climatisation (HVAC) disposant d’un réglage séparé pour le conducteur et le passager avant. Le poste de conduite a gagné en sportivité grâce à des cadrans noirs (suivant version) disposant d’une nouvelle illumination ambre-rouge et d’un cerclage lumineux bleu indirect, à un nouveau volant sportif et à un levier de vitesses plus ergonomique plus proche du conducteur pour des changements de rapports plus faciles.

Tous ces changements ont été apportés à la nouvelle Mazda6 pour que le conducteur et les passagers vivent avec Mazda une « expérience exclusive » de qualité. Au sein d’un habitacle plus silencieux (-2.5 dB à 60 km/h passant de 70 dB à 67.5 dB), les cuirs et les tissus ont été choisis et utilisés avec soin et la console centrale accueille un accoudoir coulissant revêtu de cuir à coutures apparentes (selon les finitions). Notons également la disponibilité d’un nouveau système appelé Action Illumination qui temporise la lumière avec interactivité de l’éclairage de la radio et du lecteur CD. Quatre niveaux de finition seront proposés (suivant marché), tous  parfaitement équipés avec quelques premières sur une Mazda. Grâce à l’utilisation d’un réseau à fonctionnalité croisée (CF La Net), par exemple, davantage de fonctions ont pu être intégrées au volant (audio, navigation, air conditionné, ordinateur de bord et système Bluetooth®).

Parmi les nouveaux équipements, signalons en particulier les projecteurs bixénon, les phares adaptatifs (AFS), le système de surveillance de la pression des pneus, le système Bluetooth® en sept langues pour téléphone mobile, des capteurs de parking, un système audio premium de marque BOSE® et un système de navigation à commande tactile, à commande vocale avec un écran de 7".

Motorisations : nouveau MZR 2.5 l essence

L’expérience « exclusive » offerte par Mazda passe par un nouveau moteur haut de gamme, le MZR 2.5 l essence qui remplace le MZR 2.3 l. Il ne s’agit pas seulement de puissance et de souplesse supplémentaires. Certes, le nouveau moteur développe 125 kW (170 ch + 4 ch) à 6 000 t/min et 226 Nm à 4 000 t/min (+ 19 Nm). Mais il est également plus sobre de 6,9 % (berline 4 portes). Très agréable, ce moteur est silencieux grâce à un bloc très rigide, à un vilebrequin plus solide, à un volant amortisseur bimasse équipé d’un moyeu souple. Il utilise un calage variable de la distribution (S-VT) et un système d’admission lui aussi variable (VIS).

En parallèle, le nouveau MZR 2.5 l voit sa résistance à l’échappement réduite pour une efficacité en hausse. De sa devancière, la nouvelle Mazda6 reprend trois moteurs très appréciés en Europe, non sans de nouvelles modifications pour les rendre encore plus agréables et plus sobres. Le moteur le plus populaire de la gamme est le turbodiesel MZRCD 2.0 l à injection directe par rampe commune et filtre à particules (FAP).  Cette unité, qui développe 103 kW (140 ch) à 3 500 t/min et 330 Nm à 2 000 t/min, voit sa consommation diminuer de 6,7 % par rapport à l’ancienne version (berline 4 portes).

Les deux autres mécaniques sont deux MZR essence d’une cylindrée de 1.8 l et 2.0 l. Ce dernier offre une puissance de 108 kW (147 ch) à 6 500 t/min et un couple maximal de 184 Nm à 4 000 t/min, tout en consommant 10,3 % de moins que son prédécesseur (berline 4 portes). Quant au MZR 1.8 l, sa puissance est de 88 kW (120 ch) à 5 500 t/min et son couple culmine à 165 Nm à 4 300 t/min. Dans le même temps, sa consommation a diminué de 11,7 % (berline 4 portes). Cette deuxième génération de Mazda6 est proposée avec trois boîtes de vitesses (suivant version) : manuelles à 5 ou 6 rapports ou automatique à 5 rapports avec mode manuel (2.0 l essence) pour des changements de rapports au feeling vraiment « manuel ».

Châssis et sécurité : sportive, prévisible et très sûre Afin que la Mazda6 soit vraiment « sportive et émotionnelle », les ingénieurs de la marque se sont attelés à lui conférer une direction et une tenue de route encore plus exceptionnelles qu’auparavant. Une tâche difficile car non seulement sa devancière était excellente mais, en outre, la nouvelle est plus grande et mieux équipée. Il fallait avant tout éviter toute prise de poids, préjudiciable au comportement routier et à la consommation de carburant. Les ingénieurs ont donc particulièrement surveillé ce point durant tout le développement de la voiture, comme ils l’avaient fait avec le roadster Mazda MX-5 de troisième génération et la nouvelle Mazda2. A titre d’exemple, la coque de la dernière Mazda6 utilise 7 % d’acier à haute et ultra-haute limite d’élasticité de plus qu’auparavant, ce qui se traduit par un gain très net (croissance à deux chiffres) de la rigidité en flexion et en torsion (pour toutes les carrosseries) et cela sans augmentation du poids. Au final, la nouvelle Mazda6 a perdu jusqu’à 35 kg, soit 2,4 % de poids en moins par rapport à l’ancien modèle. Et sa tenue de route est meilleure, elle protège mieux ses occupants en cas d’accident tout en étant plus sobre.

A l’avant, la suspension à doubles triangles repose sur six points de contacts périmétriques et non plus quatre, avec des bras supérieurs mieux amortis et un amortissement général revu dans le sens de la rigidité afin d’obtenir un excellent confort de marche et plus de sécurité. Les bras inférieurs de la suspension disposent aujourd’hui d’un pivot externe simple à la place d’un double, afin d’optimiser la linéarité de la réponse de la direction. A l’arrière, la suspension est de type multibras en « E » avec des supports de bras tirés plus gros (+ 10 mm) et disposés plus haut (+ 25 mm) pour un meilleur contrôle du soulèvement de la poupe et des variations de pincement plus linéaires durant le rebond. Les amortisseurs arrière sont désormais plus droits pour plus de linéarité de mouvement et une plus grande sensation de stabilité.

La direction à crémaillère avec assistance électrique (EPAS) est nouvelle. Plus ferme, elle permet également d’économiser 2 % de  carburant. La nouvelle Mazda6 a également gagné en qualités aérodynamiques et en stabilité à grande vitesse grâce à son design.

Chaque élément extérieur a été optimisé en soufflerie. C’est pourquoi la nouvelle Mazda6 affiche un coefficient de traînée (Cx) exceptionnel de 0,27 (berlines 4 et 5 portes) et 0,28 (break).

Naturellement, la nouvelle Mazda6 affiche une sécurité, active comme passive, irréprochable. Ses freins avant reçoivent des disques ventilés majorés de 16 mm (299 mm) et des disques arrière pleins de 280 mm pour des décélérations immédiates et une grande résistance. L’ABS, l’EBD, l’assistance au freinage d’urgence, l’antipatinage et le contrôle de trajectoire sont de série sur toutes les versions. Un éclairage adaptatif est aussi disponible. La nouvelle coque possède un cadre périmétrique étendu à l’avant, avec des longerons frontaux jointifs. Il en résulte une capacité d’absorption des chocs majorée de 10 % par
rapport à l’ancien modèle.

A l’intérieur, de nouveaux appuis-tête actifs protègent les occupants des sièges avant du coup du lapin. Par ailleurs, la nouvelle Mazda6 dispose de six airbags, des ceintures de sécurité avant avec prétensionneurs et limiteurs de force de même que des pédales de frein et d’embrayage escamotables en cas de choc frontal afin de ne pas blesser les jambes du conducteur. Enfin, notons la présence de points de fixation ISOFIX pour siège enfant sur les places latérales arrière, d’avertisseurs lumineux pour les ceintures de sécurité des passagers arrière,  de garnitures de piliers à absorption d’énergie et de nouvelles mesures de protection des piétons.

Trouver une Mazda 6 à vendre sur autoExpert.ca

Mazda Motors

Pour partager :