Nico Rosberg et Mercedes remportent le Grand Prix d’Angleterre

Pour partager :

GRAND-PRIX-D'ANGLETERRE-2013

Nico Rosberg a remporté son deuxième Grand Prix de la saison en Angleterre, caractérisé par plusieurs problèmes de pneus et un problème de transmission qui a forcé le meneur au Championnat des conducteurs, Sebastian Vettel, à se retirer de la course alors qu’il menait confortablement.

Au départ, Rosberg, qui était sur la première rangée tout juste derrière son confrère Lewis Hamilton, a perdu sa position au profit de Vettel. Tout est resté ainsi jusqu’au septième tour alors que le pneu arrière gauche de Hamilton a soudainement explosé, l’obligeant à rentrer aux puits prématurément. Ça aurait pu être un incident isolé, mais, trois tours plus tard, la Ferrari de Felipe Massa a subi le même problème dans le virage #5. Lui aussi a dû rentrer aux puits pour des réparations.

La course a continué normalement jusqu’à ce que les conducteurs fassent leur premier arrêt. Au tour #24 toutefois, la Toro Rosso de Jean-Eric Vergne éprouve le même problème de pneu arrière gauche, dans une ligne droite, cette fois-ci. La voiture de sécurité s’est alors présentée pour dégager les débris, alors que les responsables des écuries transmettaient aux coureurs, par radio, de rester hors des vibreurs, aux virages #4 et #5.

Cette période de ralenti a bien servi Mark Webber. Après avoir connu un mauvais départ de la quatrième position, il a accroché la Lotus de Romain Grosjean au virage #1, reléguant l’Australien à la 14e position. Après l’incident de Vergne et avoir éliminé les écarts grâce à la présence de la voiture de sécurité, Webber a pu se concentrer à conquérir les positions de tête. Il était alors neuvième.

Vettel a repris la course en première position avec Rosberg tout juste derrière. Vettel a réussi à étirer son avance à trois secondes, mais Rosberg a réussi à limiter les dommages et la marge d’avance de Vettel s’est stabilisée. Ensuite, après le deuxième arrêt de Vettel, son avance avait fondu. Le RB9 de Vettel s’est rendu jusqu’au tour #42 alors que le leader en titre déclare à son équipe des puits qu’il n’a plus de traction. Rosberg prend alors la tête.

Pendant ce temps, Webber avait travaillé fort pour gagner des points. Il était maintenant en quatrième position derrière Kimi Raikkonen. Puisque l’Infiniti Red Bull de Vettel était arrêtée, la voiture de sécurité a pris la tête et l’équipe Red Bull Racing a décidé de changer les pneus de Webber. Rosberg fit la même chose.

Rosberg a gardé la tête, mais Webber était cinquième à la sortie des puits. Grâce à ses pneus neufs, il a pu dépasser tous les autres et se coller derrière Rosberg. Rosberg a conservé son allure et terminé premier devant Webber. Dans l’ordre, les autres pointeurs sont Alonso, Hamilton, Raikkonen, Massa, Sutil, Ricciardo, di Resta et Hulkenberg.

Le prochain Grand Prix se déroule dès la semaine prochaine en Allemagne, sur le légendaire circuit du Nürburgring.

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :