International Travelall 1961

Pour partager :

Le véhicule mystère de la dernière édition était un International Travelall 1961. Cette famille de camionnettes pleine grandeur à vocation de transport de passagers a été lancée en 1953 et sa carrière s’est poursuivie jusqu’en 1975. Le fabriquant était International Harvester (IHC), un grand constructeur d’équipement agricole et de camions de transport routier, entre autres.

Similaire en taille et en vocation au plus populaire Suburban de GMC, le Travelall était en fait une version civile, donc dotée de fenêtres latérales et de sièges arrière, d’un camion tôlé à vocation commerciale. La soute à bagages était accessible par un demihayon et un panneau basculant, comme sur les breaks de l’époque, ou par deux portières côte à côte, comme sur les véhicules commerciaux. On pouvait choisir entre des versions à deux ou trois rangées de sièges. Curieusement, à ses débuts, le Travelall avait que deux portières et l’accès à l’arrière se faisait en basculant le dossier du siège du passager avant. Une troisième s’est ajoutée, toujours du côté du passager, de 1957 à 1960, et la version à quatre portières est apparue en 1961. En comparaison, le Suburban n’a eu de version à quatre portières qu’en 1973.

On pouvait aussi commander un Travelall avec un toit surélevé et un empattement allongé destine à servir de base pour des conversions : ambulances, autobus scolaire, limousines d’aéroport. Souvent, les modifications étaient réalisées par des  sous-traitants et distribuées par la maison-mère.

Dès 1956, une version à quatre roues motrices était disponible. Les moteurs proposés étaient de gros six cylindres en ligne de 220 ou 240 po.cu., ou des V8 de 392 po.cu, tous de fabrication maison. Il y a bien eu des versions à moteur V8 de 401 po.cu. d’origine AMC, mais ce fut pour pallier un manque temporaire de moteurs IHC. Les boites de vitesses étaient automatiques à 3 ou 4 rapports, ou manuelle à 5 rapports, avec ou sans surmultipliée.

Le Travelall a été redessiné en 1969 ave des lignes plus modernes mais les ventes continuèrent de décliner jusqu’à l’arrêt de la production en 1975.

Le Blog Auto

Pour partager :