Placement de produits: un mal nécessaire

Pour partager :

Dans le petit monde de la télévision, il y a toutes sortes de façon d'aller chercher le plus de revenus possible. Les bonzes du marketing des séries américaines sont passés maîtres dans cet art, bien qu'il leur manque souvent la subtilité nécessaire.

Certaines séries, comme 24 heures chrono, ont besoin de beaucoup de véhicules pour soutenir l'action. Dès la saison 2, Ford a été intégré aux aventures de Jack Bauer. Les équipes de la Cellule Anti-Terroriste (CAT) se déplacent en Ford Explorer et Expedition. Même le président américain, qui roule pourtant en Cadillac dans la réalité, se déplace souvent en Lincoln dans la fiction. Au cours de la saison 4, Toyota prend place à bord de la série, aux côtés de Ford. Jack roulera quelquefois en Tundra et les Avalon, Yaris et quelques Lexus font partie intégrante de l'histoire. Jusque-là, tout est relativement subtil, car il n'y a pas vraiment de gros plans sur des logos et les marques ne sont pas nommées inutilement. Si vous êtes maniaque de détails, comme moi, vous remarquerez peut-être que les "méchants" ont presque toujours des produits GM, alors que les "gentils" roulent en Ford.

Ça dérape un peu à partir de la saison 7. L'allusion à la Hyundai Genesis n'est pas du tout discrète, alors qu'on nous montre l'écran d'accueil de la voiture, sans aucun lien avec l'histoire. Dans un des épisodes, on nous montre même l'utilité de la prise USB pour y brancher un appareil qui lit les cartes SD, alors qu'on sait que, dans la réalité, le système a parfois de la difficulté à reconnaitre un iPod!

D'autres séries américaines utilisent aussi cette façon de trouver des fonds. La série Bones, présentée à Séries+, a vraiment dérapé en surexposant les produits Toyota. Les Suburban et Tahoe utilisés dans les quatre premières saisons ont été remplacés par des Sequoia dans la saison 5. Jusqu'ici, pas de problème. Toutefois, lorsque le Dr Brennan nous vante le régulateur de vitesse adaptatif ou le stationnement actif de sa Prius, il y a peut-être un problème. La pub a pris le dessus sur l'histoire!

Au Québec, on en a vu un bel exemple cette année. Au Salon de l'Auto de Montréal, au kiosque Kia, il y a eu un coup de marketing pour la série 19-2, lequel a été publicisé par de nombreux journalistes présents. Kia avait obtenu la commandite de 19-2. Je n'ai pas vraiment suivi la série, mais, au premier coup d'œil, j'ai vu que le Ford Edge de Ben Chartier avait été remplacé par une Kia Optima et le gros Série F Super Duty de Nick Berrof a été subtilisé par un VUS Sorento de Kia. De plus, tous les logos Ford des voitures de patrouille ont été recouverts de noir. Plusieurs véhicules Kia ont aussi été placés dans le stationnement du poste de police. Comme subtilité, on repassera!

Comme on dit: "C'est plate, mais c'est ça!" Les séries lourdes comme 19-2, 24 heures chrono, Bones, NCIS, Hawaii 5-0 et beaucoup d'autres coûtent cher à produire et, sans ce placement de produits, nous n'aurions probablement jamais eu la chance de les regarder. J'espère seulement que la subtilité va prendre le dessus sur la publicité. Les infopubs, ça ne me branche pas!

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :