Premier Grand Prix de Formule E – La glace est brisée

Pour partager :

Grand Prix Formule E Beijing 2014

On vous en a parlé la semaine dernière, le premier Grand Prix de Formule E s'est tenu la fin de semaine dernière à Beijing, en Chine. La course, de son vrai nom Beijing Evergrande ePrix, a été courue sur un circuit temporaire aménagé dans les rues de Beijing, autour du stade olympique "Bird's Nest". C'est Lucas Di Grassi qui a franchi la ligne d'arrivée le premier avec sa voiture Audi Sport ABT.

La course, retransmise au Québec sur les ondes de RDS, aurait été regardée par quelque 40 millions de téléspectateurs à travers le monde. 75 000 spectateurs étaient présents sur place et un milliard d'interactions à propos de l'ePrix ont été répertoriées sur les médias sociaux. On peut donc dire sans se tromper que l'engouement, ou au moins la curiosité, a atteint les amateurs.

Le Brésilien Di Grassi a pu voler la victoire après un accident impliquant la voiture Renault de Nicolas Prost et la Venturi de l'ancien pilote de F1, Nick Heidfeld. Ceux-ci se bataillaient pour la première place dans le dernier tour lorsque les voitures se sont touchées, projetant la voiture de Heidfeld sur le côté. Sur une bosse, elle s'est littéralement envolée pour s'écraser contre un muret. Par miracle, Heidfeld n'a pas été blessé.

Le pilote de l'écurie Andretti, Franck Montagny, termine deuxième à près de trois secondes du meneur, alors que son collègue Daniel Abt traverse la ligne d'arrivée troisième. Cette position lui sera retirée par la suite puisqu'il a consommé trop de "carburant", sa consommation d'électricité ayant dépassé les 28 kW. C'est donc le pilote de Virgin Racing, Sam Bird, qui sera plus tard propulsé sur la troisième marche du podium.

"Premièrement, je suis heureux que Nick (Heidfeld) soit sain et sauf et ça démontre à quel point ces voitures sont sécuritaires. Je n'ai pas vu moi-même ce qui s'est passé, mais c'est comme un rêve devenu réalité. J'ai été chanceux d'être au bon endroit au bon moment. L'équipe a fait du bon travail pendant les essais et les qualifications, oui nous avons fait quelques erreurs, mais, en fin de compte, je suis extrêmement heureux d'être le premier gagnant d'une course de Formule E", a déclaré Lucas Di Grassi.

La deuxième ronde de cette nouvelle série de courses de Formule E se déroulera à Putrajaya, en Malaisie, le 22 novembre prochain. Rappelons que cette série compte dix épreuves qui se tiendront partout à travers le monde, dont Londres et Miami.

Malheureusement, Montréal ne fait pas partie du calendrier des épreuves. C'est dommage, car ç'aurait été une vitrine incroyable pour notre production d'énergie hydro-électrique et éolienne. Peut-être que si ce championnat prend de l'ampleur, il sera possible de s'y joindre!

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :