Recyclage de vieux bazous – Faites de l’air

Pour partager :

En échange, 6 mois gratuits de transport en commun, des crédits à l'achat de vélos, de scooters électriques et des rabais d'autopartage

Les résidents de la région de Montréal qui possèdent un véhicule de 1995 ou plus ancien peuvent maintenant le faire recycler de manière écologique en échange de titres de transport en commun d'une durée de six mois, de crédits à l'achat de vélos, de vélos électriques et de scooters électriques de même que des rabais sur le service d'autopartage Communauto.

Le programme de recyclage Faites de l'air!, partenaire du programme canadien Adieu Bazou, est à nouveau en vigueur sur le territoire métropolitain, et ce jusqu'au 31 mars 2011, grâce à la participation de la ville de Montréal et des principales sociétés de transport de la métropole : l'Agence métropolitaine de transport (AMT), la Société de transport de Montréal (STM), la Société de transport de Laval (STL), le Réseau de transport de Longueuil (RTL) et l'Association des Conseils intermunicipaux de transport (ACIT). Le service d'autopartage Communauto, ainsi que des fabricants et détaillants de vélos et de scooters électriques se joignent également au programme.

"Six mois de transport en commun contre un vieux véhicule très polluant, c'est une offre qui devrait attirer pas mal de participants", indique André Bélisle, président de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), gestionnaire du programme au Québec. "L'appui de la ville de Montréal, des principales sociétés de transport et des autres partenaires au programme Faites de l'air! aura un impact considérable sur la qualité de l'air dans la métropole, qui subit en moyenne 64 journée de mauvaise qualité de l'air par année, selon Info-Smog", a ajouté M. Bélisle.

Priorité : le transport en commun

La phase actuelle de Faites de l'air! représente la contribution québécoise au programme canadien Adieu Bazou, qui est financé par le gouvernement du Canada et administré par la Fondation air pur. L'AQLPA prévoit retirer 20 000 véhicules des routes du Québec d'ici le printemps 2011, avec pour première priorité la fréquentation du transport en commun.

"Le recours au transport collectif permet de réduire la pollution de l'air, les gaz à effet de serre, le gaspillage d'énergie et la congestion urbaine; avec Faites de l'air! les propriétaires de voitures âgées peuvent faire leur part pour l'environnement tout en contribuant au développement durable des transports" explique Jean-Jacques Beldié, président de la Société de transport de Laval et président de l'Association du transport urbain du Québec.

Le Blog Auto - Mitsubishi Motors

Pour partager :